Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Blio en application iOS, avec presque une année de retard

Clément Solym - 15.07.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - blio - application - lecture


Dans le communiqué de presse, la nouvelle est simplement donnée : Blio est désormais disponible dans l'App Store, pour les appareils de type iPad et iPhone, et tout le toutim...

Blio, ce devait être l'environnement révolutionnaire de lecture numérique, avec tout et plus encore, sur toutes les plateformes, sans aucune contrainte DRMique, indifféremment des systèmes d'exploitation et des machines. Effectivement, c'est le cas.

Mais pour quel résultat ? Depuis sa sortie, Blio, en dépit de partenariats multiples, notamment avec Toshiba, pour équiper certains portables de la gamme, n'a jamais su s'imposer, et pour cause.


Les deux versions de l'application pour iOS n'ont finalement qu'une année de retard sur leur date initiale de lancement - août 2010 - et 11 mois plus tard, il s'en est passé des choses, durant lesquelles Blio semble avoir oublié d'avancer.

Qui plus est, le test du Digital Reader pose un sérieux problème de résultat...

Chez SoBookOnline, on présente un rapide aperçu des premiers défauts à pointer - et pas des moindres...
Blio a juste oublié qu’en 1 an des tas d’applications brillantes – comme Inkling - avaient fait leur apparition. On ne peut plus se contenter, quand on a une telle ambition, d’offrir des livres « figés », des fonctionnalités aussi basiques (tables des matières, recherche, différentes visualisations – couleurs, polices, etc. – text-to-speech…la révolution !) et une boutique en ligne aussi nase (photos pixellisées à mort – à leur décharge : c’est la version iOS en démonstration sur le web). Non, décidément, Blio a assez fait parler ; on peut maintenant l’enterrer.
Alors oui, Blio devait être la belle révolution qui nous aurait tous convertis au communisme à la lecture numérique, mais finalement, peu nombreux ceux dont la foi en cette technologie et ses apports, aura soulevé des montagnes.

Si ce n'est des montagnes de déception.