Book Elf, réseau social de partage de livres - du domaine public

Nicolas Gary - 07.09.2013

Lecture numérique - Usages - réseau social - partage de livres - domaine public


Pour trouver des oeuvres du domaine public, différents services existent déjà, mais un petit nouveau vient faire son trou : Book Elf. Si les outils de découvertes peuvent encore être perfectionnés, le site dispose déjà d'un fort potentiel. Il se présente lui-même comme un réseau social de partage de livres - bien évidemment, des livres légaux. Le projet est de rendre aussi facilement disponibles les formats numériques que les versions papier. 

 

 

 

 

Le site avait été annoncé fin juin, pour un lancement le 19 juillet. Selon les titres, on peut accéder à des ouvrages en PDF et/ou EPUB, avec une base de données solide. Le modèle de recherche est centré pour l'heure sur les titres et les auteurs, mais il n'est pas possible de parcourir l'ensemble du catalogue. L'utilisation est donc un peu laborieuse si l'on souhaite simplement butiner des bouquins. (via The digital Shift)

 

L'autre pan du projet était de permettre aux auteurs et éditeurs de pouvoir partager leurs oeuvres en mettant en place une nouvelle licence d'utilisation. Il s'agissait de mettre en place un DRM au sein même du site pour empêcher les copies pirates de proliférer. De la sorte, les utilisateurs ne peuvent partager leurs ebooks qu'avec des amis du réseau - et pas de répandre un fichier sur tous les réseaux. 

 

 

 

 

De même, il n'est pas possible de charger un titre sous droit sur sa tablette ou son smartphone. En limitant les droits d'utilisation, on freine ainsi les fuites. En revanche, un système de prêt de 3 semaines existe, sur les modèles de ce qu'Amazon et Barnes & Noble proposent : durant cette période l'utilisateur premier ne peut plus prêter son livre à d'autres personnes. 

 

« Une partie de la joie de lire un livre provient du partage [possible) avec un ami. Ce serait honteux si nous perdions cette composante en passant au livre numérique. Nous reconnaissons les inquiétudes des auteurs et des éditeurs à propos du partage, mais nous pensons que notre plan pour rendre échangeable des ebooks sous droit devrait satisfaire les lecteurs, auteurs et éditeurs », explique le site.

 

Ce travail est encore à monter, mais depuis quelques semaines, le site semble prendre un peu d'ampleur.