Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

BookShout ferme la porte au Kindle et au Nook

- 03.05.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - interopérabilité - lecture sociale - Kindle


Voici une façon toute personnelle de promouvoir la lecture sociale d'ebooks : la start-up américaine BookShout a annoncé jeudi la levée de fonds de 6 millions de dollars dans un second cycle de financement. Entre temps, la société basée à Dallas a rendu indisponible une fonctionnalité de sa plateforme. Non des moindres, puisque son gestionnaire de lecture numérique empêche désormais le chargement de livres estampillés Kindle et Nook.

 

 


 

 

« L'édition est sur un point de glissement majeur de la création à la distribution et la consommation, mais les grands acteurs comme Amazon ou Barnes & Noble ont écarté les auteurs et les éditeurs, les empêchant de les faire entrer en contact avec leurs lecteurs », a estimé Jason Illian, patron de BookShout.

 

La décision de se couper des principaux acteurs du marchés est sévère, d'autant plus que la plateforme insiste sur la promotion des livres et de la lecture sociale. Paid Content révèle que la mise en suspens de cette collaboration n'est pas définitive, mais la décision se basera « sur la relation avec les éditeurs » traitant avec la société.

 

Mais cela n'a pour l'heure pas gêné la levée de fonds par le biais d'une société de capital risque qui avait déjà investi dans la start-up. « En fournissant un service cadré, mesurable aux auteurs et éditeurs, BookShout élimine le travail spéculatif et crée des outils qui permettent aux créateurs de contenus de prendre le contrôle de leur lectorat », a déclaré l'investisseur.

 

Dans les faits, il s'agit de créer des cercles de lecteurs autour de leurs auteurs fétiches afin de communiquer directement avec eux.

 

Disponible sur Android et iOS, BookShout décline une série d'outils commerciaux pour inciter aux ventes promotionnelles, les achats par lots et cartes cadeaux. Sans mentionner le nombre de ses utilisateurs, la société fait état de 250 éditeurs partenaires et d'un chiffre de 100.000 ebooks vendus via son service.