Booktrack : développer plus encore les bandes sonores dans les ebooks

Julie Torterolo - 22.07.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Booktrack - Levée de fond - Ebook bande sonore


Rendre les livres numériques plus immersifs, c’est la grande tendance : garder le lecteur bien au chaud, dans ses lignes et sa tablette, avec une atmosphère sonore et une musique d’ambiance. Un concept auquel le fondateur de Booktrack, Paul Cameron, croit dur comme fer. Et chaque année la société se fait financer à hauteur de plusieurs millions de dollars : pour 2015 Booktrack a reçu pas moins de 5 millions $. 

 

iPhone 4S

(Jonas Tana, CC BY-NC-ND 2.0)

 

 

Après un financement par plusieurs investisseurs de 2 millions de dollars en 2012 et 3 millions l’année dernière, ce sont COENT Venture Partners et Sparbox Venture qui ont sorti 5 millions $ pour la société Booktrack. Selon Techcrunch, ce nouvel investissement servirait à continuer la croissance globale et récente que vit l’entreprise. Et bien évidemment, acquérir plus de contenus et développer les ventes de leur propre store. 

 

« Notre vision a toujours été de faire progresser l’édition numérique et de permettre aux lecteurs de se connecter avec le contenu lui-même de manière passionnante et moderne avec la bande-son incorporée aux e-books », a expliqué Paul Cameron, PDG de Booktrack. Pour ce dernier, leur site et leur concept auraient attiré plus de 2,5 millions de lecteurs. 

 

Après avoir lancé leurs premiers titres sur l’App Store il y a 4 ans, la société compte aujourd’hui 15 000 titres dans sa bibliothèque.

 

Une affaire qui peut vite rapporter puisque les éditeurs reçoivent 70 % du prix de vente du livre numérique et Booktrack garde quant à lui 70 % de la taxe sur la bande-son selon. Le prix d’un titre Booktrack comprend ainsi le prix du livre numérique ainsi que la redevance pour la bande-son.

 

Chaque éditeur peut créer sa propre bande-son ou bien déléguer la création à Booktrack à hauteur de 1000 dollars par roman. Environ 50 maisons d’édition notamment Harper Collins et Random House utilisent la société afin de relancer les anciens titres ou redynamiser les ventes des nouveaux, selon Paul Cameron. 

 

« Pourquoi écouter de la musique sans rapport avec le livre que vous lisez? » remarque le fondateur. Booktrack propose ainsi des bandes sonores qui se synchronisent avec votre rythme de lecture. Musique, effets sonores se lancent au gré des pages. 

 

La société s’est alors intéressée aux les salles de classe. Selon le PDG, les étudiants qui lisent avec le concept Booktrakc augmenteraient de 17 % sur leur test de compréhension de lecture. C’est ainsi que plus de 12 000 écoles ont investi dans Booktrack. « Le livre est le seul grand média de divertissement sans son synchronisé », déclare Paul Cameron. Un ajout qui développerait la lecture chez les jeunes selon lui.