Booquo : réseau social, plateforme streaming et catalogue

Clément Solym - 17.02.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Booquo - espagne - Circulo de lectores


Selon le directeur général de Circulo de Lectores, sa nouvelle plateforme de contenus numériques Booquo ne ressemble à aucune autre. En intégrant le modèle du réseau social à celui d'une plateforme comme Spotify (pour le livre), Circulo de Lectores espère bien intéresser ses abonnés.

 

Circulo de Lectores vient de lancer sa plateforme en streaming (livres et films), Booquo. La société, qui fête ses 50 ans cette année, revoit un petit peu son modèle pour répondre à la demande. Le club de lecture espagnol ne veut pas rater le coche pour ce qui y est du numérique.

 

Booquo propose aux internautes deux pistes, un catalogue ebook composé de 10.000 titres et 400 films ainsi qu' une consultation en streaming avec 300 titres disponibles. L'abonnement mensuel est de 9.90 euros, avec 20% de réduction si vous appartenez au club de lecture Circulo de Lectores. L'offre streaming devrait peu à peu s'étoffer en passant à 1.000 ou 2.000 titres. Les livres numériques sont prévus pour une lecture sur smartphones, tablettes et ordinateurs mais pas pour des lecteurs de livres numériques.

 

 

Plateforme Booquo

 

Circulo de Lectores a tenu à garder cet esprit club de lecture en intégrant un aspect réseau social. On peut partager ses lectures, les commenter, participer à des discussions sur le sujet, se créer un profil,etc. « Je dirais qu'en Espagne et même dans le reste du monde, il n'y a pas de plate-forme similaire » a indiqué Joaquín Álvarez de Taledo, directeur général de Circulo de lectores.

 

 

L'effet Spotify, cloud et abonnement

 

Tous semblent suivre la société suédoise et son modèle économique. Il y a peu 24Symbols (en Espagne encore) se lançait dans la course, en proposant une offre avec abonnement pour des livres numériques. A la façon de Spotify, Deezer, vous faites le choix de la publicité, des contraintes mais de la gratuité ou vous choisissez un abonnement, mensuel pour lire sans pub, en le téléchargeant. En somme, payer pour un service et pas pour du contenu (voir notre actualitté).

 

Spotify ne cesse d'inspirer les plateformes qui se concentrent sur le livre. Joaquín Álvarez de Taledo revendique d'ailleurs ce modèle économique et précise : « nous partageons une partie de notre chiffre d'affaires avec les propriétaires des droits, de façon proportionnelle, comme le fait Spotify ».

 

Pour l'instant, le catalogue pour la lecture streaming reste encore peu fourni et les objectifs de Circulo de Lectores finalement peu ambitieux puisque la société espère attirer 1 à 2% de ses abonnés. La société mise essentiellement sur les options proposées aux lecteurs ce que 24symbols ne fait pas. Si ce dernier facilite les interactions entre lecteurs ce n'est que par le biais réseaux sociaux qui existent déjà comme Facebook ou Twitter.

 

Il faut donc attendre pour voir si ce type de modèle est suffisamment pertinent pour le livre et s'il peut susciter l'intérêt des internautes.