Burn-out, concentration, trop informés : le cerveau au bord de l'implosion

Nicolas Gary - 12.08.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - connexion internet comportement - google rendre stupide - cerveau attitude informations


Lorsque la lecture a commencé sa mutation vers le monde dématérialisé, il fut légitime de s’inquiéter : des supports numériques allaient s’ajouter aux appareils qui occupaient déjà nos poches. Des lecteurs ebook, puis des tablettes sont apparus. Et rapidement les smarpthones sont devenus des outils de lecture numérique. Mais à la différence des eReaders, la connexion de ces derniers rattrape le lecteur. Hyperconnecté, nous le sommes aujourd’hui tous, ou presque.  

 

 

 

Chaque jour, cent cinquante milliards d’e-mails sont échangés dans le monde. Les SMS, les fils d’actualité et les réseaux sociaux font également partie intégrante de notre quotidien connecté, tant au bureau que dans notre vie privée. Nous disposons ainsi de tout un attirail technologique qui sollicite sans cesse notre attention. Comment notre cerveau réagit-il face à cette avalanche permanente de données ?

 

Existe-t-il une limite au-delà de laquelle nous ne parvenons plus à traiter les informations ? Perte de concentration, stress, épuisement mental, voire dépression... Si les outils connectés augmentent la productivité au travail, des études montrent aussi que le trop — plein numérique tend à diminuer les capacités cognitives. 

 

Alliant témoignages de cadres victimes de burn-out et explications de chercheurs, ce documentaire captivant passe en revue les dangers de cette surcharge sur le cerveau. Il explore aussi des solutions pour s’en prémunir, des méthodes de filtrage de l’information aux innovations censées adapter la technologie à nos besoins et à nos limites. 

 

 

 

Aujourd’hui, la moitié de la population mondiale utilise Internet. Chaque jour, 150 milliards de mails sont échangés. Désormais, l’humanité produit autant d’informations en 2 jours qu’elle ne l’a fait en 2 millions d’années. Chaque seconde, l’équivalent d’environ 28 millions de livres est diffusé sur le web. 

 

La seule gestion des mails représente 30 % de la journée d’un salarié.

 

La durée moyenne de concentration des gens par activité était de 3 minutes en 2004, puis 1 minute et 15 secondes en 2012. Aujourd’hui, elle n’est plus qu’à 45 secondes. En France et en Allemagne, 12 % des actifs auraient un risque élevé de burn-out, selon le sociologue Thierry Venin, auteur du livre Un monde meilleur ?

 

On pourra retrouver sur Arte, le samedi 3 septembre prochain, le documentaire de Laurence Serfaty Hyperconnectés, le cerveau en surcharge, à 22 h 20.

 

 


Pour approfondir

Editeur : Desclee De Brouwer
Genre : essais de sociologie
Total pages : 356
Traducteur :
ISBN : 9782220075839

Un monde meilleur ?

de Thierry Venin

Le numérique bouleverse nos sociétés de façon extrêmement rapide. Sommes-nous enfin en train de vivre la mutation attendue vers un monde meilleur, une civilisation de la culture et des loisirs où les robots assureront les travaux pénibles ? Rien n'est moins sûr. L'homme semble hypnotisé par les nouvelles technologies, à portée de main via les écrans, les smartphones, les objets connectés de plus en plus sophistiqués… qui sont censés lui faciliter la vie, professionnelle ou privée. Pourtant, entre les promesses et les réalités, entre les mirages que véhicule la Silicon Valley et les pratiques sociales qui se mettent effectivement en place, les écarts se creusent. Un monde meilleur ? nous invite à vivre une aventure de science-fiction dans les méandres de ce nouvel environnement culturel qui constitue notre réalité quotidienne. Sans, bien évidemment, rejeter en bloc ces nouvelles technologies, il est temps en revanche d'observer attentivement les pièges que tend la société technico-financière digitalisée à chaque citoyen comme à chaque organisation. L'homo numericus doit ouvrir les yeux sur la portée de ses inventions. C'est tout l'objet de ce livre, qui observe dans sa globalité l'écosystème de travail numérisé et met au jour les liaisons dangereuses qui existent entre les TIC et la pandémie du stress au travail. Infobésité, manque de temps chronique, dictature des chiffres, dissolution des relations humaines… : jamais l'influence directe de cette « ;laisse électronique » n'était aussi clairement apparue. Patrons, salariés, parents, enfants, pédagogues, dirigeants politiques… nous sommes tous concernés. Et c'est en déchiffrant notre environnement que nous acquerrons les moyens d'agir, d'infléchir et d'orienter nos choix, en refusant de laisser les algorithmes décider pour nous.

J'achète ce livre grand format à 19.50 €

J'achète ce livre numérique à 13.99 €