medias

Ce qui motive les pirates de livres, films ou séries à agir...

Clément Solym - 18.05.2020

Lecture numérique - Usages - motivation piratage internet - oeuvres piratage séries - contrefaçon internet utilisateurs


Pirater, ou ne pas pirater : la question, chez les ayants droit, ne devrait pas se poser. Mais l’on sait aussi que, pour l’internaute contrefacteur, la sonnette d’alarme ne retentit pas, pour les biens numériques, de la même manière que dans la vie matérielle. Alors, changer les habitudes, certes, mais comment ?


“il suffit de passer le pont... c'est tout de suite l'aventure...” andibreit CC 0
 

La toile regorge de solutions pour qui souhaite obtenir des contenus sans verser le moindre centime. La plateforme Reddit, à ce titre, a été plusieurs fois pointée du doigt, et mise en cause. On compterait l’un des groupes les plus sévèrement engagés, avec 534.000 membres — prêt à numériser et partager tout ce qui peut l’être.

Torrent Freak établit un état des lieux, on constatant qu’au cours des derniers jours, apparaissent des messages justifiant le piratage. « dAtS wHy I pIrAtE!!! », ou That’s why I pirate (voilà pourquoi je pirate, donc), fleurit sur les forums avec de multiples raisons invoquées.

Parfois, il s’agit d’une simple image montrant un portefeuille vide, d’autres pointent les systèmes de sécurité violents pour le consommateur. Torrent Freak fait état de dizaines de variantes et de mèmes, qui déclinent des réponses bien connues. 
 
Sauf qu’en l’état, résistent-elles à un examen sérieux ? Quand on parle de pratiques illégales, quelle légitimité la moindre explication aurait-elle ? Un utilisateur de Reddit a tenté de structurer cela, mais la tâche est tout aussi ardue que celle d’empêcher le piratage des œuvres : en faire le tour, même Hercule laisserait tomber. 

La liste est pourtant complète et la raison majoritairement invoquée reste la question financière, avec une nuance à apporter : pirate-t-on parce que l’on ne dispose pas de l’argent nécessaire, ou pour économiser ses ressources afin de les dépenser ailleurs ?
 

Le rapport de force


Les plateformes de streaming, dans le jeu vidéo, pour les films ou séries, pour le livre ont apporté une réponse : prix équitable, contenus diversifiés… jusqu’à ce que d’autres problématiques interviennent. La géolocalisation, par exemple : telle série apparaît, mais n’est accessible que pour les consommateurs de tel territoire. Et voici qu’une salve de chevaliers blancs autoproclamés se décide à corriger ce qui est perçu comme une injustice — ou à défier les entreprises…
 
Les modèles économiques aboutissant à des géoblocages existent, et découlent de solutions commerciales et contractuelles compréhensibles — rationnellement, en tout cas. De même pour l’existence de DRM, qui doivent servir à limiter les pertes redoutées par les diffuseurs, exploitants, majors ou ayants droit. 

D’autres assurent qu’ils piratent, mais dépensent beaucoup, dans le même temps. Certains déplorent les offres de bouquet, alors qu’une seule chaîne les intéresse. Et ainsi de suite : Didier Borg, fondateur de French Kiss (plateforme dédiée au webtoon, sauce française), l’avait analysé. 

« Je n’ai jamais envisagé de viabilité au système d’abonnement illimité, sauf pour la musique. Écouter des chansons est compatible avec d’autres activités. En revanche, la journée ne fait que 24 heures, et du Netflix à foison, c’est mensonger. » Or, quand on ne consomme pas, l’argent dépensé est finalement perdu...

Toute l’épineuse difficulté vient de la valeur accordée, par l’acheteur, et de celle proposée, par le diffuseur. Et comme le pointe Torrent Freak, une offre qui semblerait moins intéressante que ce que le piratage apporte reste la base de toutes les problématiques. Dès lors que le client se sent légitimé à ne pas payer, alors…


Commentaires
Je pirate vraiment en dernier ressort si l'offre légale n'existe pas et n'existera pas dans le futur (exemple je cherche/j'attends toujours (pas piraté encore) The Hero!! de JAM Project (sigh) mais j'ai bien fait d'attendre pour Doom Patrol S1 et du coup j'attends pour Stargirl et Batwoman blank stare ).
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.