"Chez Amazon, les utilisateurs sont clients, chez Oyster, ils sont lecteurs"

Antoine Oury - 04.09.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Oyster Amazon - Kevin Nguyen - édition lecture numérique


Au cours d'enquêtes en infiltration, ou de reportages au long cours, les pratiques et l'état d'esprit qui règnent chez Amazon ont été décrits et analysés à n'en plus finir. Mais il est rare qu'un employé de longue date revienne sur son expérience, ce qu'a fait Kevin Nguyen, éditeur chez Amazon Books, à l'occasion d'un transfert chez Oyster. 

 

 

No Pity

(Ray Terrill, CC BY-SA 2.0)

 

 

Oyster est un service de lecture en streaming, et se pose en concurrent direct d'Amazon depuis que ce dernier a lancé son offre de lecture illimitée, Kindle Unlimited. Kevin Nguyen rejoint la société et prend le poste de directeur éditorial après 3 ans et demi chez Amazon. Bien évidemment, Oyster a saisi l'occasion pour lui poser quelques questions sur son ancien employeur...

 

Nguyen était notamment responsable du programme « Best Books of the Month », et chargé de la sélection des livres qui en feraient partie. « Au sein de l'équipe éditoriale, nous lisons tout, nous débattons des livres qui nous ont plu, dans l'objectif de promouvoir la grande littérature », explique-t-il sur ses attributions.

 

Voilà qui en met un coup à l'idée selon laquelle Amazon serait totalement déshumanisé... Du moins jusqu'au départ de Nguyen, puisqu'il justifie ce dernier par un tournant dans la politique amazonienne. « Quitter Amazon était une des plus difficiles décisions que j'ai prises, mais la réalité est là : la société a changé. Plus Amazon grandit, plus il s'éloigne de son cœur d'activité, le livre. »

 

« En fait, chez Amazon, nous parlons de notre audience comme des clients, quand, chez Oyster, ce sont des lecteurs », ajoute encore Nguyen. D'après lui, Amazon serait devenu un gigantesque générateur de revenus, et les autres produits auraient peu à peu pris le pas sur le livre. Y compris sur le livre numérique, pour lequel Nguyen estime que Oyster est à même d'innover, quand Amazon cherchera avant tout les produits à succès.