Chez Marvel, encore un peu plus d'ouverture des données

Antoine Oury - 11.05.2015

Lecture numérique - Usages - Marvel Comics - API données ouvertes - développeurs


Marvel est incontestablement un pionnier en matière de politiques ouvertes, avec les données et métadonnées relatives aux comics, auteurs, personnages et années de parution. Le mouvement a été lancé il y a quelques mois déjà, incitant les développeurs à s'emparer des possibilités offertes par l'éditeur. Applications ou sites web, l'éditeur se sert intelligemment de l'inventivité des développeurs et des fans pour promouvoir son catalogue.

 


It's not easy to be a superhero

Overdose de données ? (Esparta Palma, CC BY 2.0)

 

 

Marvelous DB, World of X, Marvelytics... Outre une référence à l'univers de l'éditeur Marvel dans le titre, toutes ses applications ont la particularité d'avoir été développées par des amateurs/fans des super-héros de la Maison des Idées. Début 2014, l'éditeur invitait les développeurs du monde entier à s'emparer de ses données et métadonnées.

 

Auteurs, années de parution, séries, et une foule d'informations sur les personnages de l'univers Marvel devenaient totalement accessibles via une interface de programmation proposée par Marvel. Ainsi, si les développeurs peuvent utiliser toutes les informations disponibles de manière automatique, ces dernières restent la propriété de Marvel.

 

Par ailleurs, Marvel valide l'attribution des API, même si le processus ne semble pas bien compliqué.

 

Le groupe vient d'annoncer la mise en ligne d'une nouvelle API, la première « API RESTful officielle », qui, en gros, est plus conforme aux standards en la matière. Aucun changement pour les usagers, mais les développeurs la décrivent déjà comme « une formidable solution ». Un moyen simple et économique de valoriser son catalogue, avec l'aide précieuse des lecteurs.

 

(via The Next Web)