Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Chine : L'édition numérique pèsera pour 42 milliards € fin 2014

Antoine Oury - 01.08.2014

Lecture numérique - Usages - livre numérique Chine - édition numérique smartphones - Internet mobile


L'industrie chinoise de l'édition numérique est en hausse depuis le début des années 2000, et le mouvement ne fait que s'amplifier depuis quelques années. À l'origine de cette explosion, la popularité des smartphones, qui fournissent à la population un moyen de lire au format numérique. Une étude de RnR Market Research évalue le poids du secteur à 42 milliards € pour la fin 2014.

 


Bambook Afterimage (take 2)

(Julien GONG Min, CC BY 2.0)

 

 

Entre 2002 et 2012, le secteur de l'édition numérique aurait ainsi connu une hausse de 61,6 % en termes de revenus, si l'on prend en considération les publications numériques, mais également les contrats de numérisation. En 2013, le secteur représentait 260 milliards de yuan, ou 31 milliards €, et atteindra en 2014 la somme de 350 yuan, soit 42 milliards €, d'après l'étude de marché de RnR.

 

Les revenus tirés de la vente de livres numériques spécialement conçus pour un affichage sur mobile seraient bien supérieurs à ceux des publications sur Internet : ces dernières sont évaluées à 5,7 milliards de yuan (688 millions €) contre 48,65 milliards de yuan (5,87 milliards €) pour les publications numériques.

 

Les chiffres bien plus élevés de l'édition numérique sont fortement influencés par le gouvernement : l'année dernière, 70 institutions du pays ont entamé une phase de modernisation et de numérisation, qui a associé l'industrie, et qui se poursuivra en 2014.

 

L'édition numérique chinoise se consolide par ailleurs en créant des sortes de conglomérats rassemblant plusieurs acteurs, et permettant une plus forte capacité d'investissement et d'innovation : on en dénombre actuellement 12 sur tout le territoire.