Chine : Tuewen, géant de la littérature internet, fusion de Tencent et Shanda

Nicolas Gary - 17.03.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Chine littérature - écrivains internet - Yuewen groupe


Le développement du marché chinois, autour de la lecture numérique, passe par des phénomènes de concentration propres. En décembre 2014, les deux firmes Tencent et Shanda Literature annonçaient un rapprochement. Il s'opère tranquillement, et maintenant Yuewen Groupe réunira les deux entités. Autrement dit, le plus important acteur pour l'édition et la vente d'ebooks dans le pays. 

 

 

Cao Xueqin, Dream of the Red Chamber

i a walsh, CC BY 2.0

 

 

Ce sont 1200 employés, 3 millions de livres et un lectorat de 100 millions de personnes, avec plus de 200 millions de yuans annuels, assure le PDG, Wu Wenhui. Dans une lettre partie lundi, le grand patron assure que la solution déployée sera l'outil de la prochaine décennie. 

 

Autrement dit, l'outil serait une solution de concurrence à Amazon, pour le territoire chinois. Wu Wenhui était à l'origine de la création du site de littérature, Qidian.com, en 2002. À cette époque, la promotion des auteurs, romanciers et autres n'en était qu'à ces balbutiements. Pourtant, Qidian est un système innovant qui avait su faire ses preuves, et convaincre tant les lecteurs que les écrivains. 

 

Avec son modèle, Wenhui fut considéré comme le parrain de la littérature en ligne. La première vague de fusion, entre Shanda Cloudary et Qidian, avait abouti à un véritable succès. Et avec le temps, ce succès s'est concrétisé, jusqu'au rapprochement avec Tencent. 

 

Les rumeurs de rapprochement entre les deux sociétés ont circulé durant des mois, et l'annonce de l'accord va définitivement faire basculer le marché chinois, dans lequel Amazon tente désespérément de mettre le pied. 

 

Le lancement de la boutique américaine, avec l'extension .cn était apparu en décembre 2012, avec, dans un premier temps, une simple application iOS et Android, pour accompagner la vente de livres numériques dans le pays. Mais la solution de commercialisation de Shanda/Tencent est autrement plus simple. Le lancement du Kindle pour la Chine ne parviendrait pas à rivaliser avec la solution de lecture de Shanda. (via SCMP)

 

En 2009, Shanda Literature s'était déjà associé avec Nokia, pour porter la littérature sur téléphone portable. Une époque où l'on ne disposait pas encore de smartphone à tous coins de rue...