Chut ! J’écoute, un club de lectures à voix haute numérique pour les enfants

Joséphine Leroy - 17.06.2016

Lecture numérique - Applications - Chut j'écoute école des loisirs - Chut j'écoute web app - application web enfants


La web-application Chut ! J’écoute est destinée aux parents qui s’embarrassent devant la montagne de livres à embarquer en vacances, et à leurs enfants, quémandeurs d'histoires à écouter le soir. Il suffit, pour les parents, de souscrire à un abonnement. Mais attention, cette offre, mise en ligne ce 15 juin, n’est proposée que pendant les trois mois d’été, soit jusqu’au 15 septembre. 

 

 

 

 

 

Chut ! J’écoute est un book Club audio pour les 5-12 ans. Pour 19 €, les parents ont à leur disposition 30 livres audio, que les développeurs ont sélectionnés en partenariat avec L’école des loisirs. Avant d’être lancée, la web-app (disponible sur smartphone et tablette) a d’abord été testée par des enfants qui « ne comprenaient pas pourquoi cela n’existait pas », raconte Jean-Charles Fitoussi à ActuaLitté. Ce dernier est à l'initiative du concept de Premier chapitre, un service de presse numérique dédié aux bibliothécaires. Premier chapitre développe maintenant la web-app.

 

Même réaction chez les parents, l’offre étant également commercialisée dans les boutiques France loisirs. Des vendeurs sont formés à la vente de l’offre. Avant-hier, « il y a eu de premiers retours enthousiastes ». « À chaque présentation, une vente se fait », se félicite Jean-Charles Fitoussi.

 

À raison de deux à trois semaines de vacances, les parents « pourront lire une histoire par jour » à leurs bambins. La web-app propose des livres pour trois tranches d’âge : les 5-7 ans, les 7-9 ans et les 9 ans ou plus. Par contre, seules deux adresses IP sont comprises dans l'abonnement. L'offre se limite donc à deux appareils (smartphone et/ou tablette). 

 

Au programme de Chut ! J’écoute, l’abonné aura à sa disposition des livres audio déjà existants, tels que Verte de Marie Desplechin, Le hollandais sans peine de Marie-Aude Murail, Lettres d’amour de 0 à 10 de Susie Morgenstern, Le club de la pluie de Malika Ferdjoukh ou encore Chien pourri de Colas Gutman, tous ces auteurs étant édités par L'école des loisirs. 

 

Comment ces auteurs, qui n’ont pas donné de retour pour le moment, en profitent-ils ? « Les auteurs sont rémunérés par l’acquisition des droits demandée auprès de L’école des loisirs, avec laquelle les auteurs sont en contrats. Ils sont payés en fonction des contrats qu’ils ont tacitement. », précise à ActuaLitté Jean-Charles Fitoussi.

 

Comment le rapprochement entre Premier chapitre et L'école des loisirs s'est-il fait ? Grâce à la rencontre de Jean-Charles Fitoussi et de Guillaume Fabre, le directeur général L'école des loisirs. « C’est une maison d’édition qu’on aime beaucoup et, en termes de production de livres jeunesse, il n'y a pas beaucoup de propositions. »

 

 

 

La création de la web-app a été rendue possible par trois acteurs : le Grand livre du mois (distribution), L’école des loisirs (création avec les auteurs) et enfin Premier chapitre (technologie, lecture en streaming). Le modèle économique se décline ainsi : 40 % du prix de vente revient à L'école des loisirs, 30 % au Grand livre du mois et, enfin, 30% à Premier chapitre. Il n'y a aucun frais engagé pour la production puisque les livres audio sont repris tels quels. 

 

Deux moyens de se procurer la web-app : les boutiques France loisirs et le site

 

Et quelle suite donner à cette offre éphémère ? « Si cela fonctionne, nous y réfléchirons. » L'avenir de cette boutique éphémère est plein de mystère.