Cinquante millions d'adultes américains ont lu un ebook

Julien Helmlinger - 19.04.2013

Lecture numérique - Usages - Lecture numérique - Etats-Unis - Consommateurs


Le cabinet d'étude de marché spécialisé dans l'édition et les médias, Simba Information, vient de publier son dernier rapport sur le livre numérique, Trade E-Book Publishing 2013, le cinquième d'une série débutée en 2009. Et en dépit du ralentissement d'adoption du numérique, constaté au cours de l'année passée, les adultes américains seraient désormais plus de 50 millions d'usagers de l'ebook. Des consommateurs dont les comportements d'achat et usages auraient évolué, notamment en termes d'appareils de lecture et de dépenses.

 

 

 

 

Le cabinet d'étude a constaté que ledit « ralentissement », dans le cadre de l'adoption du livre numérique, pouvait être révélateur d'un phénomène plus complexe. En effet, l'écart entre les acheteurs d'ebooks et les usagers se serait creusé davantage que prévu, et en parallèle, le montant moyen dépensé par un acheteur n'a pas augmenté entre 2011 et 2012.

 

Le pourcentage des adultes ayant acquis du livre en format de poche a connu une augmentation, jugée surprenante en regard de l'état de l'industrie de l'édition. Un état de fait qui pourrait éventuellement s'expliquer par le phénomène Fifty shades.

 

Si, pendant l'année 2012, les marchés numériques ciblant la Jeunesse et les Jeunes Adultes ont connu une croissance, ces cibles resteraient majoritairement enracinées dans l'utilisation des imprimés. En 2011, près de 23 % des adultes auraient acquis au moins un livre physique d'une de ces deux catégories, contre seulement 4 % en ce qui concerne l'ebook.

 

Le rapport, qui s'intéresse également depuis cinq ans au marché des appareils de lecture d'ebooks, révèle que 48 % des propriétaires d'iPad et 40% des propriétaires d'autres tablettes ne liraient pas de livres numériques.

 

Michael Norris, analyste senior de la division Consumer Media & Technology du cabinet Simba Information, conclut : « Tout éditeur qui croit encore que son offre de contenu disponible ou accessible par voie électronique est suffisante se leurre. L'industrie de l'ebook est beaucoup plus nuancée que la plupart des gens le pensent et amener une personne à valoriser et s'engager avec votre contenu ne va pas toujours être une vente facile. »

 

Pour toute information complémentaire, consulter cette adresse.