Comixology : bientôt 100 millions d'ebooks téléchargés

Clément Solym - 07.10.2012

Lecture numérique - Usages - cmixology - 100 millions - ebooks


Fondé en 2009, Comixology, qui fabriquait alors uniquement des applications pour iPhone, a commencé, avec la première génération iPad, à changer de cap. Elaboration d'une application officielle pour les téléphones et les tablettes, pour le Kindle Fire, fournisseur de roman graphique et de bande dessinée, etc. Aujourd'hui, la société est sur le point d'atteindre les 100 millions de téléchargement d'ebooks et propose un titre gratuit par jour jusqu'à ce que ce chiffre soit atteint.

 

 

 

Comixology est sur le point de connaître une étape importante de son développement et de devenir le principal fournisseur de bande dessinée numérique. Pour le moment, l'entreprise se tient prête à annoncer le dépassement des 100 millions de téléchargement de romans graphiques et comics. Pour fêter ça, Comixology offre une bande dessinée gratuite en téléchargement tous les jours, jusqu'à ce que le nombre ait été atteint.

 

Cet événement n'est que le reflet de la croissance fulgurante de la société. « Cela a été une année record pour Comixology », déclare David Steinberger, cofondateur et PDG de la société. « Nous nous sommes engagés à élargir le public de bande dessinée en offrant la meilleure expérience de consommateur, et c'est fantastique de voir la façon dont ça se déroule. Nous avons commencé l'année avec une pointe de 50 millions de téléchargements, deux ans et demi après son lancement [...] », ajoute-t-il, fier de répandre « la passion de la bande dessinée ». (voir le blog)

 

« La mission de Comixology est d'amener la bande dessinée à tous et partout », explique David Steinberger. Et avec ces 100 millions de téléchargements, c'est « comme si nous tenions cette promesse ».

Ainsi, avec une page spéciale dédiée aux « pleins feux sur la BD gratuite », Comixology compte maintenir cette envie du partage. En l'honneur du compte à rebours des 100 millions, Locke & Key : Bienvenue à Lovecraft n°1, a déjà été mis en ligne, incitant les lecteurs à « garder un œil sur les prochaines surprises à venir ».