Contrefaçon : Des auteurs chinois réclament 6 millions € à Apple

Clément Solym - 18.03.2012

Lecture numérique - Législation - Chine - Apple - violation du droit d'auteur


Grand absent du Salon du livre de Paris, et pourtant omniprésent, tant l'iPad est devenu le compagnon de route de tout un chacun, chez les professionnels, Apple a fort à faire avec les auteurs chinois, depuis quelques heures. Depuis janvier dernier, les écrivains du pays ont accusé la firme américaine de violation du droit d'auteur, et de complicité. Une plainte s'en suit, pour réclamer des dommages-intérêts, à la hauteur de 1,48 million €. (voir notre actualitté

 

Selon l'AFP, un groupe d'auteurs chinois vient d'officialiser la plainte, si c'était nécessaire, et contre l'outil de vente en ligne d'Apple, l'App Store, réclame désormais près de 50 millions de yuans, soit 6 millions €, contre la firme, coupable selon eux, de contrefaçon.  

 

Les quelque 22 auteurs réunis comptent ainsi Han Han, He Ma ou encore Nanpai Sanshu, qui ont déposé un recours collectif. Selon l'intitulé de leur plainte, la société de Cupertino a vendu, sans autorisation, près de 95 livres. Il faut se souvenir que Han Han comptait également parmi les 40 auteurs concernés par cette violation du copyright, permise par Baidu. Ceux-ci avaient alors enjoint le moteur de recherche chinois à supprimer plus de trois millions de titres, proposés en pure violation du droit. 

 

 

 

Selon Xinhua, Apple aura été tout bonnement trop lent à supprimer les fichiers concernés et dénoncés, après avoir été tenue informée du problème de violation de droit. Le groupe est aujourd'hui en attente de la réaction de la firme.

 

L'agence Reuters précise par ailleurs qu'une porte-parole chinoise de la société Apple, Carolyn Wu, est intervenue pour temporiser. « En tant que détenteur de droits nous-mêmes, nous comprenons toute l'importance de la propriété intellectuelle, et quand nous recevons des plaintes, nous réagissons rapidement et de manière appropriée. » 

 

Injoignable, l'Alliance des auteurs chinois n'a pas commenté cette situation. Mais la position de la firme américaine va devenir complexe, tout autant que celle du pays, régulièrement accusé d'être à l'origine de multiples contrefaçons, dans le domaine du luxe, ou d'autres secteurs industriels. Ainsi, une autre affaire juridique oppose actuellement... Apple, à la société Proview pour le contrôle lde la marque et du nom iPad en Chine.

 

Toutefois, l'administration nationale du copyright a confirmé que l'App Store était soupçonné de piratage et de violation du droit d'auteur, mais ajoute qu'il lui faut consulter les autres ministères et autorités concernées pour établir un verdict définitif quant aux reproches formulés contre Apple. 

 

De son côté, l'Alliance a fait parvenir un courrier d'avocat à Apple, et désormais, attend la réponse. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.