medias

Coronavirus : Internet Archive ouvre une Bibliothèque nationale d'urgence

Clara Vincent - 25.03.2020

Lecture numérique - Acteurs numériques - confinement bibliothèque numérique - Internet Archive plateforme - livres numériques lecteurs


La plateforme Internet Archive, organisation américaine à but non lucratif dédiée à l’archivage du Web et pensée à la manière d’une bibliothèque numérique, vient d’ouvrir une Bibliothèque nationale d’urgence. Une réponse structurée à l'état de crise sanitaire mondiale. Depuis mardi 24 mars, plus de 1,4 million d'ouvrages sont ainsi disponibles en accès illimité aux internautes du monde entier. 
 
Pixabay License


« Pour répondre au besoin mondial et immédiat sans précédent d’accès à des documents de lecture et de recherche, à partir d’aujourd’hui, le 24 mars 2020, Internet Archive suspendra les listes d’attente pour les 1,4 million de livres de notre bibliothèque de prêt en créant une Bibliothèque nationale d’urgence pour servir les étudiants de la nation », a indiqué la plateforme dans un communiqué.

L’ensemble des collections de la Phillips Academy Andover et du Marygrove College, ainsi qu’une grande partie de celle de Trent University sont dès lors disponible sur le site de la Bibliothèque nationale d'urgence. À quoi s’ajoute également plus d’un million d’autres titres donnés par d’autres bibliothèques du pays. 

« Les livres que nous avons numérisés ont été acquis en mettant l'accent sur les documents publiés au cours du 20e siècle, dont la grande majorité ne dispose pas d'un livre électronique disponible dans le commerce » , ajoute la société.

Les lecteurs du monde entier pourront y accéder sans devoir s'inscrire sur liste d’attente, comme c’est le cas habituellement. Le dispositif sera mis en place jusqu’au 30 juin, mais pourra être prolongé tant que l'urgence nationale sera maintenue aux Etats-Unis. 
 


« Le système de bibliothèques, en raison de notre urgence nationale, vient en aide à ceux qui sont contraints d’étudier à la maison », a fait valoir Brewster Kahle, bibliothécaire numérique d’Internet Archive. 

Afin d'éviter que cette initiative de libre accès à grande échelle n'en vienne à desservir la cause des auteurs, Internet Archive invite cependant les utilisateurs qui le peuvent à privilégier l’achat des ouvrages en librairie.

Mise à jour : 

Cette dernière attention manifestée à l'égard des auteurs soulève une problématique liée aux pratiques d'Internet Archives vis à vis des ayants droit. Rappelons en effet qu'en février 2019, une lettre signée par une quarantaine d'organisations représentant auteurs et éditeurs condamnait la pratique du prêt numérique contrôlé dont la plateforme s'est la spécialité. 

Cette pratique consiste à numériser et prêter des ouvrages imprimés des collections qui ne sont pas disponibles en version numérique chez l'éditeur, ou sont indisponibles. Leur consultation en ligne est protégée par un verrou numérique empêchant son transfert ou sa consultation après le temps du prêt, défini à l'avance.

Si Internet Archive assure que le prêt numérique contrôlé est conforme au fair use, qui autorise certains usages, notamment pédagogiques sans que l'autorisation des ayants droit ne soit nécessaire, pour les organisations signataires de la lettre, celle-ci constitue bien une « violation du droit d'auteur ».

Avec l'ouverture de sa Bibliothèque nationale d'urgence, qui met fin au blocage des consultations inhérent au prêt numérique contrôlé, l'initiative d'Internet Archive pourrait alors se révéler moins bénéfique qu'elle n'y parait.  

Dossier - Coronavirus : S'occuper en période de confinement


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.