Crowdfunding : financer sa série littéraire préférée

Antoine Oury - 12.06.2013

Lecture numérique - Usages - Ok let's read - littérature de genre - crowdfunding


Quand on aime une série, l'idéal serait qu'elle ne se termine jamais. Pas dit que cela soit possible, mais on peut désormais verser une avance à l'auteur via un site de crowdfunding spécialement conçu à cet effet. Un concept inspiré de Kickstarter, particulièrement pertinent dans un contexte éditorial qui met en valeur autoédition et littérature de genre.

 


 

 

L'idée de sponsoriser un de ces écrivains préférés pour qu'il mène à bien l'écriture d'une fiction n'est pas nouvelle : le maître de l'horreur, Stephen King lui-même, avait eu recours au procédé pour The Plant. OK Let's Read permettrait ainsi aux lecteurs de précommander les épisodes de leur feuilleton favori, et à l'auteur de pouvoir subvenir plus facilement à ses besoins financiers.

 

Sur Ulule, la référence du crowdfunding pour les pays francophones, le procédé est largement utilisé pour la bande dessinée, de la conception (série Hades) à l'impression (Les Voisins du Chaos, par exemple), mais fait aussi appel aux lecteurs pour la littérature de genre. Actuellement, les éditions Six Brumes organisent ainsi un combat littéraire entre 3 auteurs de son catalogue orienté SF et Fantasy.

 

Une auteure bordelaise, elle, a choisi Ulule pour financer l'écriture d'une série de « romance paranormale ». Après avoir fait ses premières armes sur la plateforme de publication Wattpad, le passage par Ulule semble logique... Enfin, le festival d'Avignon pourra aussi profiter d'une pièce sur Gainsbourg financée par ce biais. L'édition participative ne se fera pas sans vous...

 

 

(via The Digital Reader)