Danemark : sans contrefaçon, le prêt numérique

Clément Solym - 09.09.2013

Lecture numérique - Usages - prêt numérique - Danemark - applications


Pour lutter contre la contrefaçon, un service danois a vu le jour, portant sur le prêt de livres numériques dans les bibliothèques publiques. Il était jusqu'à lors possible de charger sa tablette ou son smartphone avec les livres empruntés, mais également de le télécharger depuis son ordinateur, pour charger son lecteur ebook. Une solution mise en place pour... lutter contre la distribution illégale des oeuvres.

 

 

 

 

Mais depuis la semaine passée, le site a désactivé cette fonctionnalité, et Jakob Heide Petersen, directeur de Ereolen.dk, le service numérique, assure que c'est parce que les lecteurs ne se servaient pas de cette solution. Seuls 25 % des utilisateurs avaient opté pour la solution du passage par l'ordinateur, contre 75 % qui se servaient de l'application spécialement conçue pour les prêts. Des 25 % qui représentent tout de même 17.500 livres au cours du dernier mois.

 

L'option de téléchargement directe découlait d'une demande des éditeurs, assure-t-il, alors même que l'application est bien plus sécurisée : pour extraire les ouvrages numériques récupérés par ce biais, il faut s'accrocher un peu plus. Alors que le passage depuis l'ordinateur vers un réseau de partage en ligne était manifestement bien plus évident.

 

« Bien sûr, c'est ennuyeux pour ceux qui utilisent un lecteur ebook, et nous aimerions nous aussi être en mesure de prendre en charger plusieurs solutions, mais c'est tout autant une question d'argent, que d'accords à trouver avec les éditeurs », conclut l'intéressé auprès de DR. Il faudra donc obligatoirement transiter vers un appareil iOS ou Android, pour profiter de nouveau des services de prêt numérique...