medias

Dans le monde du livre numérique : comment est née la liseuse ?

Marie Lebert - 05.05.2020

Lecture numérique - Lecteur eBook - création lecture numérique - liseuse ebooks lecture - ebook lecture reader


La liseuse est d’abord concurrencée par le PDA et le smartphone avant de trouver sa voie. Après des débuts timides, elle imprime sa marque dans le monde du livre. 

Kobo Aura One
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

La lecture sur PDA et smartphone


Après avoir lu des livres sur l’écran de son ordinateur (portable ou non), on commence à lire des livres sur un support mobile au début des années 2000.

Le support mobile en vogue est le PDA (Personal Digital Assistant). On compte 17 millions de PDA dans le monde pour seulement 100.000 liseuses en avril 2001, d’après un Seybold Report disponible en ligne. Le premier PDA du marché est le Palm Pilot, lancé en mars 1996, avec 23 millions de Palm Pilot vendus entre 1996 et 2002 malgré la concurrence d’autres modèles.

Les systèmes d’exploitation utilisés sont surtout le Palm OS (pour 55% des PDA) et le Pocket PC de Microsoft (pour 25,7% des PDA). Le PDA laisse ensuite progressivement la place au smartphone, dont le modèle précurseur est le Nokia 9210 lancé en novembre 2000 et dont le modèle phare est l’iPhone d’Apple lancé en juin 2007.
 

Les premières liseuses


Alors qu’elles étaient jusque-là l’apanage des films de science-fiction, on voit apparaître en 1998 les premières liseuses, de la taille d’un (gros) livre. Ce sont le Rocket eBook (lancé par la société NuvoMedia) et le SoftBook Reader (lancé par la société SoftBook Press), tout droit sortis de l’imaginaire (et du portefeuille) de la Silicon Valley.

Ces liseuses pèsent près de deux kilos, elles ont un écran à cristaux liquides (écran LCD) noir et blanc, elles fonctionnent sur batterie et elles peuvent stocker une dizaine de livres. 

L’usager se connecte à l’internet soit par le biais d’un ordinateur (pour le Rocket eBook) soit directement grâce à un modem intégré (pour le SoftBook Reader), pour télécharger des livres sur les sites de NuvoMedia (pour le Rocket eBook) ou de SoftBook Press (pour le SoftBook Reader).

Ces premières liseuses suscitent un engouement certain, même si peu de gens vont jusqu’à les acheter, vu leur prix prohibitif et un choix de livres très restreint, le catalogue de livres numériques étant encore ridicule par rapport à la production imprimée. Les éditeurs commencent tout juste à produire des livres en version numérique et se demandent encore comment les commercialiser, la plupart étant tétanisés par les risques de piratage.
 

La liseuse prend son envol


Les expériences se poursuivent avec le lancement d’autres liseuses, notamment le Gemstar eBook (de Gemstar) lancé en novembre 2000 aux États-Unis et le Cybook (de Cytale) lancé en janvier 2001 en Europe. 

Après une période morose, le temps d’étoffer l’offre en livres numériques et de faire baisser le prix des liseuses, des modèles plus légers gagnent en puissance et en qualité d’écran, par exemple le LIBRIe (de Sony) lancé en avril 2004, le Cybook (de Bookeen) lancé en juin 2004, le Sony Reader (de Sony) lancé en octobre 2006, le Kindle (d’Amazon) lancé en novembre 2007 et le Nook (de Barnes & Noble) lancé en novembre 2009.

Certains font le choix d’une tablette multi-usages permettant aussi de lire des livres, avec une gamme qui s’étoffe, elle aussi, dans la foulée de l’iPad d’Apple lancé en avril 2010.

[ à suivre... ]

Source:
Le Livre 010101 -- version web d’Antoine Fauchié


Commentaires
pas PRATIQUE POUR LES GAUCHERS DONT LA MAIN DROITE EST Paralysée
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.