Des boîtiers Gajah pour transformer les smartphones en lecteurs E-ink

Julien Helmlinger - 24.02.2014

Lecture numérique - Lecteur eBook - Gajah - InkCase Lite - Smartphone


Après avoir dévoilé une première génération de boîtiers modulaires pour mobiles l'été dernier, la start-up Gajah, basée à Singapour, dévoile cette semaine trois nouveaux accessoires qui transformeront la majeure partie des smartphones en lecteurs E-ink. Cette nouvelle génération InkCase Lite, système compatible avec une plus large variété de modèles que son prédécesseur, offre un écran à encre électronique de 3,5 pouces.

 

 

 

 

Conçu pour s'associer aux smartphones via Bluetooth, comme l'annonce Oaxis, le IC3510 possède sa propre batterie, son microprocesseur ainsi qu'une capacité de stockage limitée. Le gadget est doté d'un écran flexible e-ink Mobius avec une résolution d'écran de 360 x 600, soit environ 200 ppi.

 

En comparaison à la moyenne des écrans E-ink et ceux de smartphones, l'écran Mobius, dévoilé au printemps dernier, offrirait de meilleures robustesses et durabilités. Si la génération précédente de boîtiers n'était compatible qu'avec trois modèles de smartphones, cette nouvelle mouture a des chances de devenir bien plus populaire en se greffant sur la majorité d'entre eux.

 

Pour l'heure les applications développées pour la précédente génération restent d'actualité et seront compatibles avec la nouvelle gamme d'accessoires.

 

Il n'en existe que peu, notamment EpiReader destinée à la lecture, et qui permet d'afficher sa citation littéraire favorite à l'écran en dehors des séances de lecture,InkCase Photo permet de faire la même chose avec une image, quand les usagers préférant un chronomètre peuvent se tourner vers InkCase Sport...

 

La gamme est présentée cette semaine dans le cadre du Mobile World Congress de Barcelone, et son prix de commercialisation n'est pas encore précisé.