Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Des dioramas pour représenter les relations humaines avec la technologie

Elodie Pinguet - 22.03.2017

Lecture numérique - Usages - diorama technologie - livre numériques - relation hommes technologie


Kevin LCK, illustrateur et designer a réalisé un ensemble de dioramas en carton pour évoquer les relations qu’entretiennent les hommes avec la technologie à notre époque. Pour mettre en scène son point de vue, il s’est concentré sur l’ordinateur portable.

 

Via Brainrental-lab

 

 

De nos jours, la technologie est présente dans la quasi-totalité de nos actions. Que l’on utilise une tablette pour lire ses recettes de cuisine ou que l’on télécharge des dizaines d’applications soi-disant utiles à notre quotidien, les technologies semblent une extension du bras.

 

Kevin LCK a tenté d’illustrer avec des dioramas en carton, cette complexe relation développée entre l’humain et la technologie. Un diorama est une scène reconstituée, en taille réduite ou réelle.

 

Le designer a choisi de se concentrer sur les ordinateurs portables dans sa réalisation, faisant partie de son projet Ordinary Behavior, à savoir comportement ordinaire. Il présente un ordinateur de façon classique avec une mise en scène digne d’un véritable magasin à la place de l’écran.

 

Cette représentation a pour but de « détacher temporairement le public du monde réel, à lui donner un espace pour repenser et reconsidérer la manière donc nous nous comportons et réfléchir à la relation entre nous-mêmes, les objets et l’environnement avec la technologie d’une manière plus consciente ».

 

Sur le diorama, une variété des produits pouvant être achetés en ligne. Il y a ainsi des vêtements, des chaussures, des meubles et bien entendu des livres. Si le marché du livre électronique est encore loin de dépasser le chiffre d’affaires du livre papier, on enregistre tout de même une légère progression selon les années.

 

En France par exemple, selon les chiffres de 2015, le livre numérique rapportait 163,8 millions d’euros au secteur, ce qui correspondait à une augmentation de 0,6 % sur les chiffres de 2014.

 

D’après l’édition 2017 de l’étude Les Français et la lecture par le Centre national du livre, 24 % des lecteurs affirment avoir lu au moins un livre numérique l’année écoulée, soit  5 % de plus que lors de la précédente étude.

 

De plus, le prêt de livre numérique s’est également intensifié, à l’image des chiffres glorieux de la plateforme de prêt américaine Overdrive qui avait enregistré une augmentation du prêt d’ebook de 16 % par rapport à 2015 en outre-Atlantique.

 

Et avec l’essor de l’audiobook, la relation entre la technologie et les hommes devrait continuer à s’intensifier au fil des années. 

 

 

Via Brainrental-lab