Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Des e-lecteurs présentent la solution aux formats non convertibles

Clément Solym - 07.09.2012

Lecture numérique - Usages - david pogue - format ebook - reader


Détenteurs d'appareils de lecture, Kindle, iPad, Sony Reader, Nook et consorts, bienvenue dans la jungle des formats de fichiers. EPUB, MOBI, PRC, AZW, CBR, CBZ et autres PDF - le tout avec ou sans DRM - sont des formats privilégiés des livres numériques. Sans compter les formats supplémentaires que certains readers ou certaines tablettes affichent.

 

 

I

Il est parfois bien difficile de savoir quel format est le mieux adapté à son appareil. Et bien souvent, le lecteur doit télécharger quelque application pour réussir à lire un ebook qu'il vient d'acheter. Comment s'assurer que les ouvrages sont bien compatibles avec son outil de lecture et être certain de pouvoir tout lire ? Voilà une question que pouvait poser David Pogue, discutant des fichiers bloqués par DRM ne pouvant être convertis.

 

Petit récapitulatif des différents readers du marché et des formats lisibles pour chacun d'entre eux ici

 

La solution : à chaque format, un reader

 

Mais un lecteur a décidé de donner son avis, et sa solution, à David Pogue qui s'est empressé de rédiger une réponse ouverte« Je me suis senti obligé de dire quelque chose », déclare le lecteur. « Un Kindle ou un Nook ont des prix facilement abordables, sous le seuil de 100 dollars. Il est donc possible de posséder deux appareils physiques sans dépenses excessives ».

 

D'ailleurs, « lorsqu'ils sont empilés les uns sur les autres, cela reste léger, en tout cas bien plus que la plupart des livres cartonnés, et l'effort qu'implique de voyager avec deux appareils est négligeable et toujours plus pratique que de traîner le livre original », ajoute-t-il.

 

Voilà de quoi appeler à diversifier « nos collections et nos investissements ». Évidemment, à cela, David Pogue ne s'est pas montré « totalement convaincu » et s'est empressé de reformuler la pensée : « Vous voulez dire, je pense, que chaque consommateur doit acheter au moins trois readers, un pour chacun des grands constructeurs ? »

 

Et d'ajouter : « Et de voyage avec eux ? Et de les garder tous chargés ? Et d'essayer de se rappeler quel appareil contient quels livres ? Non, ça ne me semble pas pratique. » C'est certain, la meilleure solution est de rendre les livres numériques compatibles entre eux, « en rivalisant sur la qualité et la convivialité du site, sur le prix et la clientèle, et non pas sur des formats de fichiers propriétaires », remarque David Pogue.

 

En attendant un format unique...

 

En revanche, les quelques commentaires présents sur le site démontrent bien que les lecteurs (américains) possèdent généralement plusieurs appareils de lecture. « Jay » annonce qu'il utilise la plupart du temps son iPad et son iPhone pour lire des livres, car ceux-ci lui permettent d'accéder à une plateforme qui peut lire à peu près tout.

 

« Oui, je dois encore passer par des applications et je dois me souvenir de quelle application pour quel livre, mais au moins je n'ai plus qu'à me soucier que d'une seule plateforme qui me permet de synchroniser tous les livres. Ça va être un grand jour quand tous les livres auront un format unique », témoigne Jay.

Il avoue malgré tout que la seule exception reste son Kindle Fire qu'il utilise à la maison. Un choix de taille d'écran qui correspond parfaitement à la lecture pour Jay : « je peux le tenir dans une main (ce qui peut être difficile avec l'iPad), et il y a assez de contenu sur la page pour ne pas avoir l'impression de tourner la page après quelques secondes (ce qui se produit avec l'iPhone) ».

 

D'un autre côté, KalamaMike souligne que posséder deux appareils, le Kindle et une tablette Google pour sa part, offre une combinaison intéressante qui permet de comparer les prix et de synchroniser les livres.