Des ebooks dans les nuages, mais rien sur le disque dur

Clément Solym - 21.01.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - australie - lecture - numerique


Le système du cloud pour n'importe quel type de fichier instaure une nouvelle relation à l'acte d'achat. C'est-à-dire que désormais, on achète, sans rien avoir dans les mains. Ce qui pour un fichier numérique n'a rien de très étrange.

Mais avec le cloud, l'achat se stocke quelque part sur le net et l'on n'y accède qu'à compter du moment où l'on est connecté. Fantastique : c'est définitivement de l'achat locatif, avec les limitations que l'on imagine facilement. L'avenir de la vente de livres numériques est celui-ci, Google eBooks, la librairie du géant, l'a bien compris. Mais au moins a-t-on la possibilité d'une copie de sauvegarde, que l'on peut télécharger.

Un acteur australien vient lui aussi de présenter son service de cloud pour ebooks, qui est entré en bêta privée, Booki.sh. S'appuyant sur une application de lecture, Monocle, Booki.sh présente bien des qualités pour la lecture. Bien moins, si l'on apprécie un tant soit peu de ne pas faire de la lecture qu'en streaming.

Aucune solution n'est donnée pour que l'on puisse télécharger d'une manière ou d'une autre son ebook. Seuls les navigateurs supportant l'HTML5, avec une option de stockage des fichiers hors connexion, permettent de parer aux plaintes potentielles des clients qui achèteront, sans pouvoir garder.

De toute manière, Booki.sh annonce la couleur d'entrée : selon eux, les livres en ligne sont semblables aux vidéos de YouTube. Ils sont toujours là, présents, sur la toile, et pour y accéder, c'est simple, une connexion au net suffit - avec un débit minimum bien moins important. Mais pas possible de les télécharger...

Une approche qui pose évidemment problème... (via BookSprung)