Des sosies numériques d'auteurs reproduite par une IA pour lire des audiolivres

Nicolas Gary - 13.08.2019

Lecture numérique - Acteurs numériques - intelligence artificielle - lecture audiolivres - auteurs Chine


Tout utilisateur de smartphone ou d’enceinte connecté a pris l’habitude des voix de Siri, Alexa et toute la joyeuse famille des assistants intelligents. Des machines qui, pour certaines, sont même en mesure de faire la lecture — certes, avec de sérieuses limitations. Mais le moteur de recherche chinois Sogou a des projets. De grands projets…

MICROBOT
Mark Wilson, CC BY 2.0
 

Pour procéder à la lecture d’audiolivre, Sogou a décidé de se frotter à l’intelligence artificielle, en numérisant la voix de plusieurs auteurs chinois particulièrement populaires. Et confiés à des IA, ces enregistrements ont permis de développer tout un panel de mot, que les machines sont alors en mesure de prononcer, exactement comme si les auteurs faisaient la lecture.

Imaginez une seconde : avec toutes les vidéos d’archives dont on dispose, il serait simplissime de numériser la voix de Jean Rochefort, pour lui donner à lire de profundis des milliers de livres jeunesse…

En Chine, l’appétit pour les audiolivres affiche des perspectives que les analystes voient comme juteuses : selon iiMedia, le marché va plus que doubler entre 2016 et 2020, atteindre 7,8 milliards yuans — près de 983 millions €. 
 
Disposer d’une solution de synthèse vocale n’est donc pas suffisant pour satisfaire les consommateurs : ces derniers veulent une véritable voix humaine. Et plus encore, des textes racontés par des acteurs ou actrices professionnel(le)s. 
 

Quand la technologie s'en mêle...


S’il devient simple d’utiliser les voix numérisées, les solutions qu’offre le machine learning deviennent plus réalistes que jamais. La société Lyrebird, qui s’est spécialisée dans le sujet, présente deux exemples d’enregistrements, où les voix de Barack Obama et Donald Trump, numérisées, ont été passées par ces machines. Le résultat fait un peu peur.

Sogou, pour sa part (filiale de Tencent), collabore avec Zhangyue Technology, autour du développement de iReader, un écosystème associant lecteur ebook, mais également une application. Autour de l’IA, ce sont deux romans des auteurs Yue Guan et Bu Xin Tian Shang Diao Xian Bing qui serviront de cobaye, et qu’on découvrira sur l’application. Des alter ego numériques prendront ainsi en charge la lecture.

Par le passé, le moteur s’était servi d’une technologie similaire, pour produire les premiers modèles de support d’information, avec l’agence de presse chinoise officielle Xinhua. Là encore, on ne peut s’empêcher de regarder avec un petit frisson…

Surtout que Sogou n’est que le 2e moteur de recherche en Chine… Reste donc à découvrir ce que Baidu, le leader, a dans ses cartons.
 

via KR Asia

Dossier : L'intelligence artificielle au service du livre et de la lecture


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.