Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Deux lecteurs ebook dévoilés pour relancer Sony sur le marché : pas si vite...

Clément Solym - 05.04.2017

Lecture numérique - Lecteur eBook - DRM Sony ebooks - eReader Sony préparation - liseuse Sony ebooks


Depuis maintenant trois ans, Sony a annoncé son retrait de la vie numérique mondiale : fini les lecteurs ebook, fini. Difficile de croire que le Japonais entende sérieusement reprendre la compétition quand Kobo et Kindle se partagent désormais le marché des appareils. Mais admettons...

 

 

 

Voilà trois ans pile-poil que Sony annonçait la fin de ses PRS et autres T3, peu après avoir coupé définitivement son ebookstore – les clients avaient été envoyés se faire voir chez Kobo. Dans les larmes, mais silencieuses, la marque disait adieu à un monde de lecture numérique qu’elle avait passablement aidé à évangéliser pourtant.

 

Mais les erreurs stratégiques n’avaient pas aidé, pas plus que les problèmes rencontrés avec Apple, au lancement de la toute première application.

 

Entre temps, la marque japonaise avait tout de même relancé les débats en décidant de s’associer à plusieurs opérateurs pour créer... un nouveau DRM. URMS, de son joyeux petit nom, était porté par Sony DADC, envers et contre tous : si plusieurs acteurs numériques s’étaient embarqués dans le projet, à cette heure, aucune maison d’édition ne s’en est encore vanté.

 

Mais quoi de mieux, pour valoriser un DRM et constituer un petit espace chaudement propriétaire, que de se relancer dans la fabrication d’appareils ? Les Japonais semblent en effet envisager de créer un nouveau modèle, profitant de ce que les technologies ont passablement évolué depuis leur départ.

 

Les derniers modèles, disposant d’un écran de 13 pouces, avaient pourtant été un échec cuisant, commercialement, en dépit de leur confort d’utilisation reconnu.

 

Dans les forums de Mobile read, on trouve toutefois un cliché qui suscite tout l’intérêt, puisqu’il proviendrait directement de Sony. Wouah ! Le A4 et A5 de leur nom de code disposent visiblement d’une diagonale de 13’’ et 10’’, avec des fonctionnalités identiques – seule la taille fait la différence.

 

Un homme condamné pour vente de liseuses avec des milliers d'ebooks piratés

 

Et toujours au rang des informations qui circulent, avec des pincettes, Dasung, Remarkable et Onyx auraient également annoncé que, pour l’été, un nouvel appareil avec écran large serait commercialisé. Si Sony suit cette tendance, chose que l’on a plusieurs fois entendue, il n’en reste pas moins que c’est la première information tangible que l’on découvre.

 

Et encore, c’est une photo...

 

Quelques doutes peuvent subsister, et, en attendant une véritable confirmation de l’enseigne, on restera prudent. De toute manière, il ne sera pas vendu en France, l’affaire est assez classique.