Diffusion numérique : l'audiolivre, objet du désir et de toutes les attentions

Nicolas Gary - 10.10.2019

Lecture numérique - Audiolivre - Eden livres - extraits livres audio - diffusion numérique livres


Voilà maintenant deux ans que le livre audio prend ses aises dans l’industrie du livre. Encore loin de représenter un chiffre d’affaires pharaonique — les ventes dématérialisées décollent, celles de CD stagnent, voire chutent — le marché se déploie. Et pour l’accompagner, la diffusion des œuvres fait l’objet de toutes les attentions.

Cambridge University Press - London Book Fair 2019
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

En novembre 2018, la plateforme de diffusion numérique Eden Livres (regroupant Flammarion-Gallimard, Actes Sud et La Martinière/Seuil) s’aventurait sur l’épineuse question des extraits de livres audio. Depuis des années maintenant, cet entrepôt propose aux vendeurs de livres, ou à tout autre acteur désireux de partager une découverte, des extraits en EPUB ou PDF de livres numériques. 
 

Nom de code : EANduMP3


Avec 622 éditeurs et 125.000 titres, un premier pas vers la diffusion d’extraits de livres audio était amorcé l’an passé. C’était alors Philippe Lançon et Le Lambeau qui avaient ouvert le bal. Mais quelques problèmes inattendus rencontrés avec l’opérateur canadien De Marque, qui accompagne l’ensemble, avaient retardé la mise en production industrielle.  

Il aura fallu prendre patience, mais désormais, l’accès à un lecteur audio web, en streaming, est pleinement opérationnel. Pour en profiter, c'est très simple, on passera par l’adresse suivante : 
 
https://www.edenlivres.fr/p/EANduMP3

Prenant en compte qu'il faut supprimer EANduMP3 pour le remplacer par le numéro d’idenfitication du livre audio dématérialisé – et que ledit titre doit se trouve dans l’entrepôt d’Eden Livres. 
 
Éric Marbeau, responsable de Partenariats et de la diffusion numérique du groupe Madrigall, nous indique que le service s’ouvre donc à tout éditeur ou diffuseur qui travaille avec Eden — comme Des Femmes Audio, Frémeaux & Associés, Éditions Thélème, Actes Sud, etc. « Nous allons prochainement auditer d’éventuels manques sur le fonds proposé », convient-il, pour s’assurer que l’offre d’extrait est la moins lacunaire possible.
 

La diffusion numérique pour tous


« Mon espoir secret, mais avoué, est de montrer que les lecteurs peuvent acheter un audiolivre dans leur librairie de quartier, après avoir écouté un extrait en numérique », souligne Éric Marbeau.

En l’état, les éditeurs et diffuseurs verseront leurs fichiers en format MP3 exclusivement. Si Eden est en mesure de supporter des formats comme le FLAC (haute définition) ou WAV (intermédiaire), le streaming devient un peu plus complexe. « Par ailleurs, les revendeurs ne nous demandent pour l’instant pas de fichiers en haute définition. » Prudence restera donc mère de sûreté — et qui peut le plus savourera le moins.

L’outil est mis à la disposition de toute plateforme, opérateur ou acteur du livre, comme d'ailleurs de tout autre qui souhaiterait s’en emparer. Si certains des gros joueurs américains montrent encore quelques réticences, c’est qu’il y a toujours de bons et de moins bons élèves. 

L’objet est aussi de s'extirper des 5 minutes dictées originellement par Audible et dans une autre mesure, Apple. Pour sortir de ce carcan, il revient aux éditeurs et diffuseurs de définir la durée de l’extrait, pour être maîtres de leur promotion numérique.
 

Fonctionnalités supplémentaires rime avec Prix littéraire


La disponibilité de ce lecteur s’effectue pile à l’heure, pourrait-on dire, puisque les prix littéraires approchent. Il aurait été regrettable que la diffusion d’extraits audio des œuvres — nombre de romans de la rentrée littéraire ont été adaptés en audiolivres et sortis simultanément à la version papier et ebook — soit contrariée. 



 
Par ailleurs, cette première livraison, définitive, pèche toujours par le manque d’un outil d’embed. « Évidemment, nous ne pouvons pas nous arrêter là », poursuit Éric Marbeau. Or, même en attendant, les petits bidouilleurs qui tourneraient vers des balises HTML tomberont sur un os. 

Certes, ce principe offrirait nettement moins de fonctionnalités pour l’écoute, mais le modèle d’URL d’Eden ne permet pas une intégration HTML efficace.

La version Eden Livres est à découvrir ici — il s’agit en l’occurrence des Particules élémentaires, de Houellebecq, dont Gallimard a récemment obtenu les droits audio numériques. L’entrepôt contient à ce jour quelque 1000 titres, dont certains sont à écouter ici.

Rappelons que la diffusion numérique sera l’un des axes de réflexions proposés par les Assises du livre numérique, qui se tiendront ce 5 novembre. « Qu’est-ce qu’un e-diffuseur dans l’édition ? Comment capte-t-il le temps de lecture des prescripteurs, journalistes et libraires ? Quelles stratégies met-il en place pour donner
de la visibilité aux ouvrages sur les sites de vente en ligne ?
 »

On ne passera certainement pas à côté de la question de ces extraits audio…


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.