Doppletext : une solution d'avenir pour le livre bilingue numérique

Clément Solym - 22.05.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Droppletext - traductions - livres bilingues


Nous avions évoqué l'initiative de Doppletext, qui proposait de faire découvrir des livres libres de droit en une langue, et d'en proposer la traduction immédiatement, par le biais de petits passages qui apparaissent dans des infobulles. Si l'ergonomie n'est probablement pas la plus adaptée, il s'agit avant tout de donner à découvrir. 

 

« Tout en lisant, cliquez sur une phrase pour voir la traduction littéraire. Nous proposons des traductions professionnelles et  éditées exclusivement, pas de Google Translate », assure Doppletext, pas peu fier de son aventure. (voir notre actualitté)

 

Igor Kogan vient de contacter ActuaLitté pour signaler qu'un premier texte anglais est désormais disponible avec la traduction française. Il s'agit de Treasure Island de R.L. Stevenson... dont la traduction est réalisée par Théo Varlet. (voir un extrait en ligne) Le nom ne va pas nécessairement vous dire quelque chose, si vous n'avez pas un brin d'histoire littéraire en tête. Poète, écrivain de littérature fantastique et traducteur, il réalisa en 1920 une traduction du livre de Robert Louis Stevenson. La puce est donc mise à l'oreille.

 

En passant en revue les différents textes et leurs traducteurs, il s'avère de fait qu'il s'agit de traductions libres de droits, et donc assurément, plutôt datées. Nous avons donc contacté Droppletext pour en savoir un peu plus sur leur initiative, et comprendre le fonctionnement de leur projet. 

 

 

 

 

« Oui, la traduction de l'Île au Trésor est dans le domaine public - comme la plupart de nos traductions pour le moment. Nous avons édité un peu, en complément, les traductions manquantes, en utilisant d'autres traductions du domaine public. »

 

Pour l'heure, Droppletext est en relation avec des éditeurs allemands, et espère sortir des livres plus récents - entre 10 et 15 titres - de traduction à direction de l'allemand, dans le courant du mois de juin. 

 

En outre, la technologie actuellement proposée, accessible depuis un navigateur ou directement dans iBooks et Calibre est un outil développé avec attention. « Je ne crois pas que quelque chose de ce genre ait été créé auparavant pour les livres numériques », nous précise Igor. « Nous avons développé un algorithme et un flux qui nous permettent de nous aligner au niveau d'une phrase et de publier un roman dans la journée, y compris avec les corrections manuelles. »

 

Un outil de modification simplifié, pour réarranger le texte, son positionnement et la traduction des phrases particulièrement simples. Cependant, les modifications ainsi apportées ne sont pas dans le domaine public. 

 

L'objectif de Droppletext est de construire un marché pour les livres bilingues en version numérique, et de parvenir à des publications dans le monde entier, en s'appuyant sur des versions évidemment disponibles dans une langue mère et déclinées par la suite en différentes langues. La publication de best-sellers compte parmi les projets futurs, bien entendu.

 

« Cependant, étant donné que plusieurs éditeurs sont assez conservateurs et prudents sur les nouvelles technologies, cela demandera probablement un peu de temps. »