medias

Dotdotdot : une bibliothèque personnelle qui centralise ses textes

Nicolas Gary - 30.01.2013

Lecture numérique - Applications - dotdotdot - Berlin - application de lecture


En février 2012 se lançait une petite société berlinoise, avec pour vocation de réaliser une application de lecture. Depuis, une nouvelle version bêta est sortie. Pour Dotdotdot, le projet était simple : foin des applications de lecture superfectionnées (superfétatoires ?), avec enrichissements démesurés et contenus radioactifs. Dotdotdot veut simplement simplifier la vie des lecteurs. Le plus possible. 

 

 

 

 

L'application s'est donné pour projet d'optimiser l'expérience de lecture, en offrant toutes les fonctionnalités que l'on attend - commentaires, partage, filtres, archivage, recherche, collaboration, interaction. Après un déménagement et plusieurs billets présentant l'équipe, son projet et le fait que Dotdotdot apporterait « des solutions nouvelles à un problème ancien », voici que les petits Berlinois se lancent. 

 

L'application se présente aujourd'hui comme un lieu de lecture indépendant : précisons que tout ce qui est plateforme marchande proposant la vente de contenus ne peut pas être indépendant. « Il y aura toujours un conflit d'intérêts en essayant de fournir la meilleure expérience de lecture possible et le contenu le plus pertinent, tout en essayant de maximiser les profits. » Dotdotdot se voulait loin de tout cela. 

 

Que ce soit la lecture sur iPad, iPhone, ordinateur, pour des articles, des billets de blog ou des livres, Dotdotdot uniformise tout et permet, par le biais d'un plug-in à installer dans son navigateur, de retrouver toutes ses lectures, simplement. Son innovation résiderait alors dans ce que les solutions techniques fournies apportent des fonctionnalités de lecture sociale, tout en centralisant l'ensemble des documents à lire. 

 

L'utilisateur peut alors gérer l'intégralité de ses archives personnelles - par le biais, on s'en doute, d'un outil puisant ses ressources dans le Cloud. Thomas Schinabeck, explique cependant à GoodeReader, que le développement de ce projet tient à ce que le Cloud n'est pas une fin en soi. L'accessibilité est une chose importante, certes, mais la centralisation des documents et l'outil Dotdotdot, bien plus qu'un logiciel, rend le confort de lecture plus grand, dès lors qu'il est possible de tout retrouver facilement.

 

L'application permet la lecture de fichiers EPUB sans DRM, achetés depuis n'importe quelle plateforme, de retrouver des pages Web dans ce même environnement, tout en profitant des outils de partage actuels. « Nous sommes convaincus que le potentiel énorme des textes numériques n'a pas encore été pleinement exploité. L'industrie de l'édition a passé son temps à s'emparer de modèles anciens, faire peu d'efforts pour exploiter les possibilités offertes par les textes numériques. Pas plus qu'elle n'a appris de ses lecteurs, mis en réseau, comment rendre le processus de lecture plus efficace, pour rendre les livres plus précieux. » 

 

La version Bêta est proposée ici. Et gratuitement.

 

dotdotdot – the texts and thoughts you care about – all in one place. from dotdotdot hq on Vimeo.

 

 

http://goodereader.com/blog/electronic-readers/dotdotdot-wants-to-be-your-mobile-library/




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.