Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

DRM : Adobe travaille à faire préférer les ebooks d'Amazon

Nicolas Gary - 03.02.2014

Lecture numérique - Usages - Adobe Digital Edition - fichiers EPUB - DRM sur les livres numériques


Il est temps que l'édition toute entière envisage clairement de débarrasser les livres numériques des DRM, les verrous qui limitent l'utilisation des fichiers. Proposée par Adobe, la technologie de protection anticopie, pour empêcher la diffusion non autorisée, vient de connaître une crise majeure, la première d'une longue série. Car au mois de juillet, c'est une véritable catastrophe que les utilisateurs vont connaître, et dont personne chez les éditeurs aujourd'hui, n'a encore évoqué la gravité.

 

 Eliminate DRM!

nim, CC BY SA 2.0

 

 

La semaine passée, une nouvelle version d'Adobe Digital Edition 3.0 a été diffusée, en toute discrétion par Adobe. Un nouveau DRM est annoncé, que la firme veut inviolable - enfin, soyons réalistes : au moins rendre la copie de fichiers plus complexe. Micah Bowers, PDG de la société BlueFire qui propose une application de lecture l'évoque dans un message

 

Et deux jours plus tard, un nouveau constat : après le durcissement du DRM, c'est un problème de compatibilité en perspective qui se dessine : entre ADE 2 et ADE 3, la mise à jour, il risque d'y avoir de la casse…

 

Une série de mises à jour intrigantes 

 

Il faut prendre en compte deux points distincts : d'abord, la mise à jour de ACS, la partie serveur destinée aux éditeurs, et de RMSDK, tournés vers les lecteurs. Le projet d'évolution d'Adobe est en trois étapes : une première en février - nous sommes en plein dedans - avec ACS5 et RMSDK 10, qui lancent leur DRM plus solide. Entre mars et juillet, la mise à jour progressive, qui aboutira, fin juillet, à la mise en place complète de ce DRM musclé. Tout cela est certes intéressant, dans la protection des droits, mais pour les fabricants d'appareils de lecture, autant que pour les développeurs d'applications, il va y avoir de la casse. 

 

Sans prendre même en compte le lecteur final, dont on sait à quel point il est méprisé dans l'environnement numérique.  Hadrien Gardeur, de la librairie en ligne Feedbooks, tire la sonnette d'alarme : 

 

Si, par le passé, le recours au logiciel Calibre permettait de déconstruire le DRM d'Adobe, il semble qu'à l'avenir, ce ne sera pas aussi simple. La firme aurait prévu de pouvoir modifier à distance les algorithmes de chiffrement pour smartphone, tablettes et mêmes lecteurs ebooks. Ce qui devrait conduire à des problèmes de compatibilité entre les anciens DRM et les nouveaux. Et bien entendu, ennuyer gentiment les utilisateurs qui prenaient la peine d'enlever les DRM de leurs fichiers, pour en profiter plus pleinement.

 

L'arrivée du DRM Musclor... ou plutôt Skeletor

 

Mais un autre problème se profile : la mise à jour d'Adobe Digital Edition, passant de la version 2 à la 3. Tout d'abord, nos informations nous confirment que le nouveau DRM est bien incompatible avec l'ancien. Autrement dit, les futurs fichiers verrouillés avec le DRM Musclor, ne pourront pas être lus sur les anciens appareils - à moins d'une mise à jour du firmware, mais nous y reviendrons dans un instant. 

 

 

 

 

Adobe semble en effet accélérer le mouvement, et prévoit qu'au cours des prochains mois, il faudra convertir l'édition internationale à ce nouveau Graal que peut être le DRM Musclor. C'est que, dans le même temps, le consortium Readium va intégrer un DRM plus léger, et interopérable, et que si les éditeurs finissent par adopter une seule et unique mesure technique de protection, «  Adobe perdrait sa vache à lait, si la solution de Readium était privilégiée. N'oublions pas que la licence Adobe, pour que les appareils ou les applications supportent les DRM, coûte plusieurs dizaines de milliers de dollars », nous rappelle un opérateur. 

 

 

 Le plan d'action d'Adobe serait donc de lancer la machine le plus rapidement possible, « et le bug auquel nous avons pu assister au cours du week-end n'est probablement pas une anomalie », estime un acteur numérique. En effet, jusqu'en mars, le déploiement d'ADE 3.0 devrait se faire progressivement, avec une première contrainte : tout fichier ouvert avec ce logiciel rendrait le fichier illisible sur un appareil qui ne serait pas mis à jour. ADE 2 serait toujours utilisable, durant cette période, mais à compter du mois de juillet, ADE 3.0 aura pris le pas complètement, et dans ce cas, les livres numériques avec l'ancien DRM connaîtront de gros problèmes.

 

Le meilleur moyen d'encourager à l'adoption... d'Amazon ?

 

Une mise à jour des appareils, certes, mais encore faut-il disposer des outils nécessaires pour la proposer. «  Le SDK pour les lecteurs ebook qui tournent sous Linux n'est toujours pas proposé par Adobe. Seule la solution de développement pour les applications a été présenté », nous précise une source pour qui « le problème rencontré récemment va se généraliser en mars… et conduire les utilisateurs à déserter l'environnement EPUB au profit d'Amazon ». 

 

 

Eliminate DRM

YayAdrian, CC BY 2.0

 

 

C'est que, même si le SDK permettant de mettre à jour les lecteurs ebook était prochainement proposé, les appareils ne sont pas souvent connectés en WiFi, quand bien même ils disposent de cette connectique. L'espoir de voir le parc d'appareils mettre à jour sa partie logicielle - et donc les droits d'utilisations de lecture des livres numériques - est assez maigre. Avec pour conséquence que les fichiers numériques, et plus particulièrement les fichiers EPUB 3 équipés du DRM Musclor, ne seront pas lisibles sur ces appareils. 

 

Et Hadrien Gardeur de conclure :

 

 

« C'est un problème de masse que les usagers vont rencontrer, et qui va être une véritable horreur. Franchement, on va vers une catastrophe commerciale. Ce sont les services après-vente qui vont se régaler à expliquer qu'ils ne peuvent rien faire, en l'état actuel des choses. Il faut avertir les usagers de ne pas mettre à jour Adobe Digital Edition, c'est impératif ! »

 

eBook.de et Blue Fire ont fait pression sur Adobe, après avoir remonté de nombreuses protestations d'utilisateurs. Miriam Behmer, directeur des gestions produit pour la librairie allemande explique qu'au 29 janvier, un changement de procédure a été mis en place par Adobe. « Le transfert de livres numériques protégés contre la copie du logiciel Adobe Digital Editions 3 pour les lecteurs ebook et autres appareils, se fait sans aucun problème », explique-t-elle. 

 

La vidéo de présentation d'Adobe est de toute manière très claire. Selon le planning d'Adobe, le RMSDK 10 devrait être déployé à partir du 10 mars, et donc mettre en place une mise à jour du DRM depuis la source (partie serveur pour éditeurs), pour les fichiers EPUB. Sachant qu'à partir de juillet, CS5 ne fonctionnera plus avec RMSDK 9.x, il faudrait impérativement que tout ait été mis à jour, sans quoi, il ne sera plus possible d'obtenir des fichiers EPUB sans utiliser ADE 3.0 et le nouveau DRM. 

 

 

Mise à jour : 03/02

Hadrien Gardeur de Feedbooks évoque : "L'impact le plus important c'est la perte de crédibilité d'Adobe en tant qu'industriel dans cette affaire"

 

Mise à jour 2 : 04/02

Alban Cerisier, des Editions Gallimard : "C'est un choix unilatéral, effectué par une société en état de quasi monopole, et qui repose sur le même principe : on impose un choix, avec une communication proche du néant."