Droit à l'oubli : les demandes affluent auprès de Google

Victor De Sepausy - 27.06.2014

Lecture numérique - google - droit - oubli


Depuis la récente décision de la Cour de justice de l'Union européenne, Google commence à rentrer dans le vif du sujet concernant le droit à l'oubli. Et, bien entendu, tout ne se passe pas aussi facilement que prévu. Dès que le formulaire de demande a été mis en place par Google, les demandes des internautes ont afflué au point de dépasser les attentes du moteur de recherche.

 

Avec 41 000 demandes de retrait, Google n'arrive plus à faire face. Il faut dire que pour la majeure partie de ses services, le moteur de recherche utilise le plus possible des systèmes robotisés afin d'économie les coûts de personnel. Mais, dans ce cadre du droit à l'oubli, chaque demande doit être analysée individuellement.

 

Et tout n'est pas simple. Parfois, quand Google procède à une suppression sur google.fr, celle-ci n'apparaît pas sur google.com, un domaine qui n'est pas concerné par la décision de justice européenne. Les ingénieurs de Google ont donc encore bien du pain sur la planche avant d'arriver à une situation satisfaisante.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.