E-commerce : Amazon s'affranchit des limitations territoriales

Antoine Oury - 03.05.2013

Lecture numérique - Législation - e-commerce - limitations territoriales - Amazon


Jusqu'à présent, Amazon prenait garde à strictement différencier les territoires de vente, pour ne pas froisser les diffuseurs de contenus ou les éditeurs, mais également pour des raisons légales, certains droits de vente n'étant acquis que pour certains territoires. Si les produits vendus par Amazon, qu'il s'agisse des couches pour bébé ou des Kindle, seront toujours soumis à ces règles, les autres vendeurs auront désormais la possibilité d'élargir leurs ventes à certains territoires hors des frontières de leur pays.

 


Banderole

Jacques Delarue, CC BY 2.0

 

 

Comme le rapporte EcommerceBytes, ces nouvelles possibilités en matière de vente en ligne sont pour l'instant réservées aux vendeurs britanniques, mais nul doute que ces dernières ne vont pas s'arrêter à la simple expérimentation. 

 

Une nouvelle section a fait son apparition, nommée Global Selling Opportunities : après identification du vendeur, celui-ci pourra y découvrir les marchés qui sont désormais ouverts à ses produits. Allemagne, France, Italie et Espagne sont pour l'instant concernées. Dès 2011, le site de e-commerce proposait Europe Marketplaces Account, qui permettait de s'adresser directement à quelques territoires européens (Allemagne, France, Italie, Espagne et Angleterre).

 

Par ailleurs, un cadre de la société aurait récemment avancé qu'Amazon proposerait bientôt un territoire de vente mondial aux vendeurs qui utilisent l'un des mégacentres de stockage du site de e-commerce.