medias

E-commerce : bientôt l'outil de paiement Paypal sur Amazon...

Clément Solym - 31.01.2017

Lecture numérique - Acteurs numériques - Paypal Amazon accord - ebooks Paypal Kindle - acheter ebooks Paypal


Un accord Amazon et Paypal se profile, indique l’agence Bloomberg. La perspective serait de permettre aux clients du premier de passer par le service de paiement en ligne du second pour leurs emplettes. Pas évident : Paypal n’est historiquement pas fan des livres numériques, par exemple.

 

 

 

Retour en 2012 : à cette époque, le distributeur Smashwords se heurte aux conditions commerciales spécieuses de Paypal. Interdiction de vendre des livres numériques par le biais de son service de paiement en ligne, tout simplement parce que certains ebooks commercialisés étaient légèrement portés sur le sexe.

 

Depuis, la firme a mis de l’eau dans son vin, considérant l’importance des ventes d’ebooks opérées notamment sur le territoire américain. Au point de sortir une étude dédiée aux contenus culturels, dématérialisés... et aux livres numériques.

 

Étude au demeurant assez intéressante, puisqu’elle s’appuie sur les outils de mesure de Paypal, permettant de mieux cerner les territoires où l’on passe par cette solution pour ses emplettes.

 

Dans ce contexte, que représentent les négociations entre Amazon et Paypal ? Bloomberg affirme qu’il s’agirait de permettre l’achat direct depuis la plateforme du cybermarchand. Autrement dit, un petit bouton supplémentaire, destiné à faciliter l’achat one-click qui fait les beaux jours d’Amazon. Donc, plus de clients potentiels pour la firme de Jeff Bezos.

 

De l’autre côté, Paypal a été dégagé de la plateforme d’enchères eBay en 2015, et de ce point de vue, a perdu un partenaire marchand essentiel dans son modèle économique. « Nous avons eu des conversations avec Amazon », assure Dan Schulman, CEO de Paypal. « Nous approchons des 200 millions d’utilisateurs dans le monde, à cette heure, sur notre plateforme. A ce niveau, il est difficile pour tout détaillant de ne pas accepter Paypal. »

 

Un intérêt mutuel assez évident, mais qu’aucun porte-parole d’Amazon n’a souhaité commenter. De même, le grand patron de Paypal n’a pas apporté plus de précisions sur l’aboutissement de ce rapprochement, mais on saisit facilement l’implication.

 

Tous les clients d’Amazon ne sont pas nécessairement utilisateurs de Paypal. En revanche, 100 % des détenteurs de comptes Paypal pourraient devenir des clients d’Amazon. Recourir au portefeuille numérique du second, pour ses achats chez le premier résoudraient le cas de conscience de ceux qui n’aiment pas confier leurs données bancaires au cybermarchand.

 

Le fait est, toutefois, qu’Amazon réfléchit à ses propres solutions de transactions électroniques... depuis 2013. Mais il s’agirait là d’outils facilitant les achats sur d’autres sites marchands depuis un compte dématérialisé hébergé par Amazon.

 

“Dans 2 ans, Facebook vendra plus de livres qu'Amazon” 

 

Alors quid ? Un rachat ? Peu probable : même si au cours de la semaine passée, la valeur de Paypal au Nasdaq a chuté, elle est en croissance depuis un an, avec des hauts et des bas... Et ce, même si la valeur d'Amazon dépasse de très loin celle de Paypal. Dans tous les cas, deux ans après la séparation entre eBay et Paypal, la voie est libre pour que l'on découvre les solutions de paiements du premier sur la plus grosse plateforme occidentale de vente en ligne.

 

via Bloomberg