E Ink dans la tourmente : à part les fêtes, l'année est difficile

Antoine Oury - 18.05.2014

Lecture numérique - Lecteur eBook - E Ink Holdings - encre électronique - écran Amazon


La société E Ink Holdings est leader en fabrication d'écran à encre électronique, et compte parmi ses clients de gros vendeurs comme Amazon. Pourtant, son secteur d'activité semble toujours aussi peu assuré, et le constructeur rapporte des résultats financiers peu encourageants. Avec, pour seul baume au coeur, le constat que ces déceptions sont communes au secteur.

 


 

 

E Ink partage en effet les derniers chiffres en provenance de ses comptes, et ils ne sont pas bons : la société a perdu près de 20 millions $ à la fermeture du premier trimestre 2014, bien plus que pour la même période de 2013. Toutefois, la société se veut optimiste, dans la mesure où chaque année voit ses trois premiers trimestres dans le rouge, avant les fêtes et un regain soudain de la demande.

 

Ainsi, pour le dernier trimestre de 2013, E Ink fait part de bénéfices s'élevant à 33 millions $, et peine à recouvrer un équilibre dans ses comptes. « Les chiffres n'ont vraiment pas été bons », confirme l'analyste George Chang, qui prévoit que les restructurations de E Ink Holdings vont un peu plus grever son budget.

 

D'autres fabricants, d'écrans ou de dispositifs tactiles, ont reporté des pertes financières, comme Wintek Corp ou Young Fast.