E-Ink présente son nouvel écran Fina, déjà chez Pocketbook

Antoine Oury - 03.12.2013

Lecture numérique - Lecteur eBook - E-Ink - écran Fina - Pocketbook


Le leader du marché des écrans à encre électronique, E-Ink, dévoile son nouveau bébé, Fina, logiquement promis plus fin, léger et rapide que son prédécesseur. En simultané, le fabriquant de lecteur ebook Pocketbook, a livré les premières images d'un produit inédit, plus spécifiquement tourné vers l'affichage de dessins et de plans, le CAD Reader, qui utilise ce tout nouvel écran.

 


 

 

Comme détaillé dans le communiqué de la société, Fina utilise un tout nouveau matériau, différent des écrans à encre électronique actuels, qui lui permettrait de se positionner comme le dispositif le plus léger et le plus lumineux du marché. 

 

Indéniablement, le CAD Reader dévoilé par Pocketbook en profite : doté d'un écran de 13,3 pouces, il n'en pèse pas moins de 60 grammes. Du côté des autres caractéristiques techniques, on retrouve des informations plus communes : le lecteur tourne sous Android 4.0, avec un processeur d'1 GHz. Point de vue contraste, l'écran serait proche du Pearl, ancien modèle en vogue chez E-Ink, désormais remplacé par le Carta, tandis que la résolution plafonne à 150 ppp.

 

 

 

 

Fait notable, le lecteur pourra afficher des plans et autres dessins via le logiciel Autodesk. 2 Go de mémoire vive sont disponibles, ainsi que 16 Go en mémoire flash. WiFi et 3G seront également au rendez-vous, et le tout sera bien évidemment tactile.

 

Plusieurs appareils, récemment présentés, semblent résolument tournés vers les métiers de la construction et de l'architecture. À voir si la profession les préférera au bon vieux plan papier.