E-volution : tout est à prendre, sinon rien

Clément Solym - 03.04.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - auteurs - lecteurs


Dans un manifeste publié sur Writer's Hub, Charlie Hill donne son avis sur la révolution de l'édition numérique. Ainsi que deux ou trois conseils aux auteurs et aux lecteurs.

 

Le premier est intéressant et recommande la chose suivante : « Tenez-vous éloigné d'Amazon ». Pourquoi ? Parce que « L'édition numérique d'aujourd'hui est conçue pour l'écrivain qui peut produire un livre ou deux par an, et pour le lecteur qui veut des livres construits de cette manière. Pour le consommateur qui ne paierait pas plus de 99 pence par livre et pour ceux qui ne leur feraient payer ce prix que pour le privilège de le faire. La fiction littéraire ne peut pas être écrite - et par conséquent, ne devrait pas être vendue - de la sorte ». Il recommande également aux auteurs de fiction de se fédérer, et peut-être même créer un nouveau portail dédié à la fiction littéraire concurrent d'Amazon, et plus respectueux des oeuvres. Il conseille aussi de mieux rémunérer les auteurs.

  

 

Peut-on être libre de faire ce que l'on veut en tant qu'acteur de l'édition numérique, quelle que soit sa place dans la chaîne ? Ce n'est pas si évident, répond Robert McCrumb, du Guardian.

 

« À mon avis, (...) les écrivains devront s'engager pleinement dans tous les aspects de la révolution numérique (y compris le Kindle et le Nook) avant de renégocier leurs droits d'auteurs et leurs royalties.  

 

Je ne pense pas que nous puissions faire ainsi notre choix dans le menu des nouvelles technologies tels les gourmets minutieux. C'est tout, ou rien. Comme Shakespeare l'a dit, rien ne sortira de rien: ce doit être tout. Ce sera seulement à partir de là que nous pourrons commencer à reconstruire l'horizon littéraire d'une manière qui soit autant respectueuse des lecteurs que des auteurs »

 

La discussion est loin d'être terminée. Mais il est intéressant de constater que le développement des acteurs de l'édition numérique inspire des réflexions qui doivent maintenant se confronter pour espérer faire évoluer la situation quasi-monopolistique que connaît Amazon actuellement.