ebook.Bike : le site pirate en appelle au public pour financer sa défense

Maxim Simonienko - 29.03.2019

Lecture numérique - Acteurs numériques - ebook bike - Travis McCrea - téléchargement livre numérique


Les péripéties de Travis McCrea se poursuivent. Depuis la création de sa plateforme de téléchargement gratuit de livres numérique, ebook.bike, l'ancien responsable du Parti pirate canadien s'attire les foudres des éditeurs. Dans une interview récemment accordée à Torrent Freak, McCrea était déterminé à en finir au tribunal. Une détermination visiblement réelle puisque, le 28 mars 2019, le créateur a ouvert un financement participatif en ligne afin de réunir des fonds pour sa défense.

Travis McCrea (via Twitter)
 

C'est sur le site GoFundMe que l'ancien membre du Parti pirate canadien a demandé à ses soutiens de l'aider à remplir son porte-feuille. Selon lui, d'ici la semaine prochaine, il sera poursuivi en justice pour avoir « facilité la violation du droit d'auteur ». L'objectif fixé par McCrea est de 10.000 $.

« Cela fait des années que je suis prêt pour ce combat et j'ai toujours prévu de me représenter moi-même au tribunal », écrit le Canadien dans la description de son projet. « Cela dit, cette affaire est plus importante que moi : la manière dont nous utilisons Internet peut être affectée par cette affaire. Facebook devrait-il être tenu de valider que vos images et vidéos ne contiennent aucun contenu protégé par des droits d'auteur avant de permettre leur publication en ligne ? Est-ce que YouTube, Tumblr et Twitter devraient tous être obligés de fermer ? Des conséquences incroyables et réelles pourraient découler de cette affaire. »

Dans ce paragraphe, Travis McCrea sous-entend que chacune des plateformes citées respecte les lois en vigueur du DMCA. Pour rappel, le Digital Millennium Copyright Act (DMCA) est une loi américaine adoptée en 1998 dans le but de fournir un moyen de se défendre contre les violations du droit d'auteur. En permettant de signaler les contenus disponibles pour réclamer leur retrait.
 

Le droit sur internet, et ses nuances


« Soyons clairs : je n'ai à aucun moment hébergé du contenu que je ne possédais pas sur Ebook Bike, poursuit le gérant d'Ebook.bike, et je me suis toujours assuré que les contenus protégés par le droit d'auteur ne seraient pas téléchargés (en utilisant les mêmes méthodes et techniques utilisées par YouTube, Facebook et autres) », affirme-t-il.

Cependant, les plateformes Internet et les hébergeurs du monde entier se soumettent au DMCA plus par commodité que pour son application véritable. Pour le dire plus clairement, chaque pays dispose de sa propre version du DMCA. 

Ainsi, le Canada dispose d'une alternative de cette loi depuis 2015. Toutefois, elle ne constitue en rien un refuge total pour les fournisseurs de contenus protégés par la propriété intellectuelle en téléchargement gratuit et illégal. Pour être en règle, ces derniers doivent transmettre des avis de retrait aux auteurs d'infractions présumés, ce que n'aurait pas toujours fait Ebook.bike. 
 
McCrea s'appuie par ailleurs sur le fait que son site n'hébergerait pas les fichiers eux-mêmes, mais ne proposerait que des liens pour y accéder. Ce que nombre d'ayant droits et d'observateurs contestent : en guise d'exemple, le rédacteur du blog The Digital Reader affirme avoir réussi à télécharger A Memory Called Empire et Soothsayer de l'auteur Mike Resnick alors que les deux ouvrages étaient protégés par des droits d'auteur.

Pour le moment, une journée seulement après sa mise en ligne, le financement participatif en vue de la poursuite judiciaire de Travis McCrea s'élève à 1579 $. Les auteurs et/ou les maisons d'édition qui souhaiteraient affronter l'ancien repsonsable du Parti pirate en justice n'ont pas encore été révélés. Affaire à suivre donc...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.