Ebook : Bookeen présente Saga, la liseuse maison avec couverture

Clément Solym - 11.10.2017

Lecture numérique - Lecteur eBook - bookeen liseuse SAGA - bookeen liseuse Nolim - bookeen liseuse ebook


Profitant de l’éclairage qu’apporte la Foire du livre de Francfort, le Français Bookeen va présenter sa nouvelle liseuse, la SAGA. Un design qui rappellera bien évidemment le modèle que Carrefour commercialise depuis quelques mois maintenant, le Nolim. L’appareil apportait une véritable évolution en terme d’ergonomie, et le fera encore, désormais sous la bannière de Bookeen.



 

 

SAGA et Nolim sont frères : le second est la marque blanche sous laquelle Carrefour commercialise donc l’appareil que Bookeen officialise sous ses étendards à l’occasion de la Foire du livre de Francfort. La liseuse NOLIM, développée en partenariat avec Carrefour et l’agence de design 5x5 a été récompensé en octobre 2017 par le prix JANUS de l’Institut Français du Design. 

 

Mais l’événement donne également l’opportunité de rappeler des partenariats historiques à travers le monde. Ce sont ainsi les marchés brésilien avec Saraiva, scandinave avec Adlibris et Elisa et suisse, dans les librairies Payot

 

Pour Michael Dahan, fondateur de Bookeen : « Face à l’inertie de nos compétiteurs, nous démontrons, une fois de plus, notre capacité de disruption et d’innovation. La liseuse Saga ne ressemble à aucune autre et intègre des caractéristiques uniques pour une prise en main d’une extrême simplicité. »
 

La liseuse SAGA est dotée d’un écran E-ink 6’’ Carta 1024x758 très agréable pour les yeux et intègre 4 boutons : page avant/arrière, un pour le menu et le dernier pour activer ou désactiver le FrontLight (rétro-éclairage de l’écran pour pouvoir lire dans le noir). 

 

Le livre numérique semble saturer, mais l'autoédition démontre le contraire (Bookeen)
 

Elle possède également un accéléromètre pour changer automatiquement la position droitier/gaucher, et sa couverture intelligente directement intégrée dans un tout-en-un élégant en silicone, allume et éteint l’appareil automatiquement. Enfin, une connexion en WiFi permet à l’utilisateur de télécharger des livres n’importe quand. 


« Sur ce projet, nous avons pu injecter toute l’expérience acquise pendant ces 13 ans. Sous sa fraîcheur visuelle et son apparente simplicité, la liseuse SAGA est pétrie de détails. Des détails qui lui confèrent un caractère extrêmement abouti », explique Michael Dahan (Président Fondateur de Bookeen)
 

Bookeen

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Une expérience plus agréable
 

Pascal Vandenberghe, PDG des librairies Payot, sollicité par ActuaLitté, rappelle que « depuis 2011, nous travaillons avec la société Bookeen : c’est avec eux que nous avons déployé notre offre de liseuses, considérant que nous sommes libraires et pas marchands de produits technologiques. Nous avons préféré travailler avec une PME française : à l’époque, il y avait également Sony sur le lecteur – et bien nous a pris d’opter pour Bookeen ».

 

Avec l’acteur français, devenu partenaire historique, « nous avons eu la possibilité de faire remonter nos critiques, nos remarques et d’améliorer avec eux l’offre ». Et le client dispose depuis de deux offres, le modèle d’entrée de gamme et le haut de gamme — ce dernier se vendant le mieux. 

 

Avec la SAGA, « ce n’est pas un énorme changement technique qui s’opère, mais plutôt un confort d’usage et une maniabilité nouvelle. Cette couverture, plus chic, plus esthétique, propose une expérience appréciable pour les utilisateurs ». Reste à travailler en amont, pour simplifier l’utilisation auprès des lecteurs.
 

 

La liseuse Nolim de Bookeen : design et confort pour les lecteurs

 

« L’ebook reste marginal dans les ventes de la librairie, et, pour plaisanter, je dirais que nous vendons presque plus de liseuses que de livres numériques. » Un point qui s’explique, estime Pascal Vandenberghe, par « la question des DRM et la complexité du compte Adobe qu’il faut avoir pour profiter de ses ouvrages ». 

 

Un retour dont les utilisateurs ne manquent pas de faire part. « Il y a très peu de cas de matériel défectueux. En revanche, la méconnaissance des lecteurs, augmentée par le problème des DRM, fait que l’on attend avec impatience une alternative. » D’ici à ce que Readium soit généralisé et pleinement fonctionnel, Payot envisagerait des formations, pour aider ses clients à la prise en main…
 

La SAGA sera déclinée en quatre couleurs, noir, vert, jaune et bleu.