Ebook : l'association de Kobo et Walmart prête pour la rentrée

Clément Solym - 31.07.2018

Lecture numérique - Acteurs numériques - Kobo Walmart ebooks - audiobook Wallmart vente - livres numériques Amérique


Le livre numérique fait moins recette — recul de 3 % du chiffre d’affaires, encore, sur les quatre premiers mois de 2018. Et sur la même période l’an passé, la chute était de 3,8 %. Le format représente désormais moins de 359 millions $, mais les États-Unis, territoire central dans le développement de ce format, n’ont pourtant pas dit leur dernier mot.


Walmart Store 5/2014 #Walmart
Mike Mozart, CC BY 2.0
 

 

Les données de l’Association des éditeurs américains pourraient faire croire que l’ebook se meurt : dans les faits, non seulement les données communiquées sont parcellaires, mais surtout incomplètes. Sans les ventes d’ebooks liées à l’autopublication, considérer qu’il existe un recul des ventes revient à dire que les éditeurs sollicités par l’AAP vendent moins. Logique, d’ailleurs, le prix de leurs ebooks a augmenté considérablement.

 

Alors quelles mouches ont piqué Kobo et Walmart, la chaîne de grande distribution — figure immanquable de l’Amérique. Avec plus de 3500 boutiques sur le territoire, Walmart est également le premier distributeur de jouets aux USA. Selon le Digital Reader, les deux marques avaient prévu une association, annoncée en janvier dernier, mais reportée, encore et encore.

 

Eh bien, deux pages indiquent que la collaboration est toujours à l’œuvre, et serait même plutôt avancée. Que l’on se rende sur http://www.walmart.com/ebooks ou www.walmart.com/Kobo et l’on découvrira que les pages commencent à se créer, avec des images certes factices, cependant assez instructives quant au contenu du projet. 

 

La date de lancement est pour le 21 août — difficile de savoir quelle est l’avancée des travaux. Pour autant, le déploiement est limpide : vente de livres numériques, des appareils de lecture Kobo... Bref, un ebookstore complet.

 

Dans le même temps, on apprend que Kobo a lancé un nouveau modèle pour les librairies membres de l’American Booksellers Association. Dans la perspective de conquérir de nouveaux partenaires, Kobo favorise la vente de ses lecteurs ebook sur les sites des libraires, et ces derniers disposeront de conditions commerciales avantageuses.

L’association de Walmart avec la société mère en réalité — le Japonais Rakuten — vise clairement une concurrence contre Amazon, sur un territoire que Kobo n’a jamais perçu comme prioritaire. Tant que la firme de Jeff Bezos y était plénipotentiaire, il était inutile de tenter autre chose que de la résistance. Désormais, une fenêtre s’ouvre possiblement.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.