Ebook : le site de téléchargement Partageurs, ancien Toutbox.fr, ferme ses portes

Nicolas Gary - 02.04.2016

Lecture numérique - Usages - téléchargement partage fichiers - ebook utilisateurs - directive européenne


C’était devenu la bête noire de dizaines de responsables numériques dans le monde de l’édition – et plus globalement chez les ayants droit. La présence de fichiers musicaux et de films agaçait d'ailleurs le monde culturel, plus largement. Ce 1er avril, Toutbox, plateforme de téléchargement, ferme ses portes. Certains connaissaient peut-être le service sous le nom PartageLibre.fr ou Partageurs.com : dans tous les cas, le site est désormais hors ligne. 

 

 

 

L’annonce de la fermeture du site avait été faite le 4 mars, sans trop d’explications : « [C]omme vous l’avez constaté, nous fermons notre service à la fin du mois. Les raisons sont multiples et nous communiquerons plus précisément sur ce point d’ici quelques jours. » Pour l'heure, silence radio.

 

L'éternel et problématique partage de fichiers

 

Toutbox était plus ou moins connu : certains responsables numériques nous faisaient part de leur activité. Leurs matinées commençaient régulièrement par des demandes de retraits de fichiers avant même le premier café. Le site réagissait assez rapidement, ayant pour politique de désactiver les accès à des fichiers, dès lors que l’on prenait le temps de leur signaler. Cependant, aucun filtrage n’était opéré au préalable. 

 

Une approche qui répond par ailleurs à la directive européenne 2000/31/EC, et son article 15

 

Les États membres peuvent instaurer, pour les prestataires de services de la société de l’information, l’obligation d’informer promptement les autorités publiques compétentes d’activités illicites alléguées qu’exerceraient les destinataires de leurs services ou d’informations illicites alléguées que ces derniers fourniraient ou de communiquer aux autorités compétentes, à leur demande, les informations permettant d’identifier les destinataires de leurs services avec lesquels ils ont conclu un accord d’hébergement.

 

 

Une directive qui fait monter la moutarde au nez des ayants droit depuis longtemps. Un regroupement d'auteurs avaient d'ailleurs pointé ouvertement cette législation, dans une pétition, pour demander une véritable lutte contre la contrefaçon. Ils en appelaient à une mobilisation générale de l'ensemble de la chaîne du livre

 

« Aucun auteur ne peut combattre seul un phénomène global. [...] Le piratage, tentaculaire et en permanente évolution, ne pourra être combattu que par la mise en place d’une action commune à tous les acteurs du monde éditorial : auteurs, éditeurs, distributeurs, libraires, sites de téléchargement légaux, etc… »

 

Une déception évidente chez des utilisateurs conquis

 

Sur Facebook, les commentaires ne cachent pas leur grande tristesse. « Cette fermeture est vraiment trop bête (pour ne pas être vulgaire !) : j’ai déjà une immense bibliothèque (je n’ai plus de place pour ranger mes livres lol) mais je dois souvent aller en soins hospitaliers très longs (jusqu’à plus de 3 semaines) et très loin de chez moi (parfois en Allemagne, il n’y a pas les soins en France).

 

J’avais ainsi la possibilité d’avoir mes livres préférés sur ma tablette au lieu d’emporter “3 semaines de lecture papier” dans ma valise (c’est très lourd pour le train). Je n’ai plus que deux options : repayer la version numérique des livres que j’ai déjà ou recopier mes livres entre deux séjours à l’hôpital sans pouvoir partager-échanger », explique une utilisatrice.

 

Un autre souligne « Mon précieux, mon précieux toutbox (ou patageurs puisque tu as évolué), je voulais simplement te dire infiniment MERCI pour toutes les peines que m’as évité. Pour tout le bonheur que j’ai ressenti quand je trouvais ce que je cherchais avec toi et pour toutes les heures de joies que j’ai eues avec tes fichiers. Tu vas énormément me manquer et je sais que je ne serai pas le seul. Les meilleurs s’en vont toujours les premiers et c’est quand ils s’en vont que nous mesurons leur valeur. »

 

Et la résistance qui s'organise

 

Il semble toutefois que la fermeture fasse suite à plusieurs attaques DDOS en quelques semaines, qui auraient impacté les serveurs du site. Dans tous les cas, les adeptes ont décidé qu’ils ne s’arrêteraient pas à cette fermeture. « Comme vous le savez, Toutbox /Partageurs a fermé ses portes et nous n’avons plus accès à nos fichiers et donc il va être difficile, voire impossible, de continuer à partager nos fichiers.

 

C’est pourquoi je vous propose de mettre ici vos idées, votre nouvel hébergeur de fichiers ou encore les liens de votre compte sur un hébergeur avec vos fichiers dessus. J’ai la sauvegarde de pas mal d’ebooks de mon côté, je verrais si je trouve un hébergeur de qualité pour les partager à nouveau », annonce une autre utilisatrice. 

 

 

 

La fermeture de ce service, prisé des utilisateurs, intervient alors qu’en septembre 2013, la Team Alexandriz décidait de cesser ses activités. Cette équipe de pirate fermait ses portes après avoir terrorisé l’édition durant de longues années. C’est d’ailleurs à l’initiative du SNE que cette fermeture était intervenue.

 

Contacté par ActuaLitté, Partageurs/Toutbox ne nous a pas encore apporté de réponses plus précises. Nous mettrons cet article à jour si des informations nous parviennent. L’idée serait peut-être d’éviter une situation de type Megaupload, et de tout couper, en effaçant les traces, avant de prendre trop de risques. 

 

Contrairement à la Team Alexandriz, on se tournerait plus volontiers vers l’ADAMI, pour comprendre les raisons de cette fermeture. La TA était dédiée aux livres numériques, alors que Toutbox offrait des services pour différents types de contenus culturels (musique, film, etc.)

 

Mise à jour :

 

Une communication plus claire est intervenue, suite à notre article :

 

Toutbox / Partageurs a été lancé dans le but de proposer une solution alternative à Dropbox ou tout autre hébergeur proposant de gérer vos fichiers simplement et les partager de manière simple et sécurisée. Notre objectif a toujours été de maintenir un service illimité en garantissant une qualité de service au moins égale à la concurrence, le tout en proposant cela gratuitement.

L’objectif d’un point de vue économique était de proposer des services dits « premium » : c’est-à-dire de maintenir des services gratuits de qualité mais proposer des options payantes pour un meilleur confort d’utilisation ou des options exclusives réservées aux personnes qui payent. C’est comme cela que de nombreux services sur Internet arrivent à vivre économiquement.

Nous estimons, après plusieurs études et tests, qu’environ 5% des utilisateurs sont prêts à s’abonner sur le long terme (pendant plusieurs mois). Il faut donc que la somme générée par ces 5% couvre les coûts fixes liés au site (serveur, maintenance, bande passante, salaires …). C’est ici que vient notre plus grande difficulté, même si notre base d’utilisateurs est de plus en plus importante (nous avons plus que doublé en 2015), cela ne suffira pas à permettre de maintenir nos serveurs sur le long terme.
La raison économique est donc la raison principale de notre fermeture.
 
Pour répondre aux questions qui reviennent le plus souvent : nous n’ouvrons pas un nouveau site semblable et malheureusement, ce n’est pas un poisson d’avril.
Nous vous invitons à utiliser le site partagelibre.fr ou notre page Facebook afin de faciliter vos échanges et de rester en contact entre vous.
 
Nous vous remercions pour votre soutien et une mention spéciale pour « Imma » pour son soutien depuis les débuts et son travail pour nous.
Nous sommes sincèrement désolés de devoir terminer l’aventure comme cela et surtout si brusquement mais la réalité économique est ainsi faite.
 
Cordialement,
L’équipe Toutbox / Partageurs.com

 

(à cette adresse