Ebook : les Français Bookeen et Tite-Live préparent Diva, solution anti-Kindle

Clément Solym - 11.03.2019

Lecture numérique - Acteurs numériques - Bookeen livre numérique - Tite Live logiciels - ebook liseuse librairie


Les projets de Bookeen et de son nouvel actionnaire devraient intensifier les efforts portés en faveur de la lecture numérique. La holding de François Boujard, qui regroupe Tite-Live et ePagine, a pris une participation minoritaire dans la société qui conçoit les liseuses Cybook. Et désormais, c’est une nouvelle impulsion qu’ils souhaitent ensemble apporter au secteur de l’ebook. 

Bookeen
ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Selon les derniers sondages d’OpinionWay (2018), on compterait en France plus de 10 millions de lecteurs ayant expérimenté le livre numérique. Avec un problème : les GAKA – Google, Amazon, Kobo, Apple – disposeraient de 90 % de parts de marché. En associant les solutions de Tite-Live, qui édite un logiciel de gestion de stock et outils d’information pour les produits culturels, et ePagine, libraire spécialisé dans les ebooks, Bookeen bénéficierait d’un fort levier pour mieux rivaliser. 
 

Répondre aux GAKA avec une solution française


« Aucun acteur français n’a aujourd’hui la capacité de construire individuellement la solution capable de prendre des parts de marchés aux géants de l’Internet ; la consolidation et la réunion de savoir-faire constituent le chemin pour y parvenir », constate la société dans un communiqué. 

De fait, les libraires français ne disposent que d’à peine 10 % du marché du livre numérique — les opérateurs extérieurs et grands groupes ayant dévoré le secteur. C’est donc une convergence des savoir-faire et des réseaux que Tite-Live et Bookeen pourraient mettre en place. 

Bookeen, d’un côté, a su convaincre des entreprises comme Leclerc pour la France, mais également des partenaires internationaux, en implantant ses liseuses au Brésil, en Suède, en Suisse, en Allemagne et en Espagne. De son côté, Tite-Live dispose d’un réseau de plus de 1000 librairies et établissements culturels qui recourent à son logiciel, en France, Suisse et Benelux. Complémentarité, donc, mais avant tout regroupement parce que l’union fait la force. 

« Nous pensons que la numérisation du marché du livre est stratégique et que ce marché ne doit pas être abandonné par manque de clairvoyance », indique Michaël Dahan. « Nous sommes deux PMEs françaises qui payons nos impôts en France et qui avons à cœur de défendre l’indépendance et la richesse de notre patrimoine culturel. Cette alliance nous semblait indispensable pour continuer à innover et prétendre à la part de marché légitime qui revient aux acteurs indépendants. »
 

Nom de code : Diva, rendez-vous en septembre


Concrètement, cela a débuté par la prise de participation au capital, à la hauteur de 30 %, par la holding de François Boujard — soit plus de 360.000 €. La suite se matérialisera à partir de septembre, avec une offre des plus complètes, nom de code Diva. Elle s’articulera autour de 4 points :
 
• d’une nouvelle gamme de liseuses performantes,
• d’applications mobiles de lecture et d’écoute,
• d’un nouveau standard de protection anti-copie LCP
• d’une plateforme pour la distribution de livres numériques et audio.

Avec la perspective que cette solution parvienne à une commercialisation de livres numériques pour les particuliers autant que les professionnels. Rappelons que, sous peu, Bookeen devrait aussi présenter une solution de lecture avec un bundle de livres jeunesse, autour de leur modèle Saga.

« Avec Diva notre ambition est d’apporter aux lecteurs, une expérience d’achat simple dans le respect de la vie privée, et une qualité de lecture ou d’écoute irréprochable », annonce François Boujard Président et fondateur de Tite-Live. Un environnement complet, allant jusqu’au streaming d’audiolivres.

« Nos projets sont ambitieux et comptons rapidement étendre notre offre partout en Europe », conclut Michael Dahan.

La collaboration entre ePagine et Bookeen, certains s’en souviennent heureusement, remonte à plusieurs années. En effet, le libraire et le constructeur avaient été les premiers à concevoir une solution d’ebookstore embarqué dans les liseuses Cybook directement — à l’époque, le modèle Orizon. C’était en octobre 2010, et ce fut alors la première tentative de réponse au couple Amazon/Kindle, qui sévissait déjà.
  


Commentaires
Dès que je vois ça "...un nouveau standard de protection anti-copie LCP", je sais que je ne prendrais pas. Punaise c'est pourtant pas dure de faire une liseuse (open-source ou pas) sans ces saloperies de DRM.
Oui, c'est ce que j'ai pensé aussi. Le drm d'adobe à un énorme mérite, il est dégagable.
Euh! Il existe déjà des acteurs français engagés. Lalibrairie.com et son partenaire numérique numilog. https://www.franceinter.fr/emissions/social-lab/social-lab-03-mars-2019
Hâte de voir ce qu'ils vont sortir en termes de qualité de lecture.

Le Muse HD de Bookeen étant un produit presque défectueux (pas de dictionnaire digne de ce nom, pas d'accès aux notes en bas de page/fin de document !)

Juste une machine permettant de tourner les pages, rien d'autre.

Le service technique de Bookeen est presque incompétent.

explication d'un conseiller client chez Bookeen à propos de notes en base de page : "Le mieux reste donc de vous rendre directement sur les dernières pages du livre en cours pour trouver la note correspondante à celle de votre choix, puis de revenir sur la page de lecture."



Bref, Bookeen est loin d'être recommandable !



Cordialement



Gilbert
alors moi ce qui me hérisse c est le anti Kindle....alors oui c est amazon mais au niveau prix, qualite ils sont au top.... a nous de produire mieux pour être compétitif et prendre des parts de marché mais faire de l anti Kindle pffff
Bonjour,

Cet article a le mérite de poser un constat.

Le titre est accrocheur, mais agressif, ce qui n'a pas l'air être le cas du projet. Je rejoins le commentaire de Fran sur ce point.

On parle d'une offre française qui concurrencera les offres américaines.

Je suis pour tester, histoire d'encourager les initiatives qui proposent de ne plus regarder la quantité, mais la qualité, et de défendre la différence Française ou Européenne en face des monopoles auxquels tout le monde adhère sous prétexte que c'est "moins cher".
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.