Ebook : Quel acteur préfère le gouvernement américain ?

Clément Solym - 14.06.2012

Lecture numérique - Usages - gouvernement - Département d'Etat - Kindle


Petit exercice de calcul mental : soit un gouvernement américain qui décide d'offrir à ses fonctionnaires un appareil de lecture numérique. Soit plusieurs acteurs sur le marché, et plusieurs offres disponibles. Question : pourquoi choisir exclusivement Amazon ? Réponse : mais personne n'a jamais dit ça…

 

Pourtant, le Département d'État avait bien publié une offre réalisée - une offre, et non un contrat dûment signé - annonçant sa volonté de se procurer des appareils de lecture, sous certaines conditions, qui laissaient entendre que l'on ne pouvait croire qu'au Kindle. Mais de fait, les informations avancées ont été mal comprises. D'abord, parce que rien n'est entériné, ensuite parce que les montants avancés pour cette transaction sont erronés.

 

 

 

Fort heureusement, ActuaLitté avait accueilli l'information avec une certaine réserve. Et de bon aloi, puisque Philippe Reines, porte-parole de la secrétaire d'État, Hilary Clinton, assure que « l'État n'a pas dépensé, et ne dépensera pas un sou de plus que les prix de vente au détail ». Et pour cause, le projet d'investir dans 35.000 Kindles avait fait grincer des dents, puisque la presse US avait avancé des sommes un peu folles. 

 

Cependant, toujours de la bouche du porte-parole, on apprend : « Le Département d'État a considéré que le Kindle d'Amazon est le seul lecteur ebook du marché qui réponde aux besoins du gouvernement, et Amazon la seule société disposant des capacités essentielles, que requiert le gouvernement. » Donc, la suspicion reste de mise. 

 

L'offre est accessible à cette adresse, et présente bien un ensemble de conditions imposées pour remporter le marché. 

 

Cependant, le projet est bien d'équiper les ambassadeurs des États-Unis, un peu partout dans le monde, de machines qui leur permettent de travailler et posséder une connexion pour télécharger des documents. 

 

Mais The Digital Reader a trouvé un détail particulièrement intéressant, qui pour le coup confirme l'arrivée prochaine d'un lecteur ebook Kindle avec un éclairage de l'écran epaper intégré. En effet, la machine « must include a front light feature ». Doit disposer d'un éclairage… 

 

Or, si c'est bien le Kindle avec cette petite loupiote qui doit être choisi, son prix de vente au détail n'est pas encore dévoilé. Ce qui peut remettre sur la table la question du coût pour le contribuable… 

 

Les négociations sont renvoyées à Amazon.