Ebook : Readium, un nouveau lecteur taillé pour l'EPUB 3

Clément Solym - 13.02.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - ePub 3 - lecture numérique - Readium


L'International Digital Publishing Forum (IDPF) a annoncé aujourd'hui même le lancement du « projet Readium » visant à développer la dernière version du format EPUB, troisième du nom, pour l'édition numérique. Si la liste des détails est encore clairsemée, celle des entreprises partenaires est d'ors et déjà bien fournie.


C'est bien l'équivalent d'un réacteur nucléaire pour l'édition numérique que vient de lancer l'IPDF avec son programme Readium. Il s'agit d'une initiative open-source pour permettre aux membres de l'IDPF, dans un premier temps, de visualiser leur fichier ePub 3 en bénéficiant d'une prise en charge d'éléments divers : « vidéo, audio, interactivité, écriture verticale et autres possibilités linguistiques », tout en profitant d'une « meilleure accessibilité, et des améliorations stylistiques et de mise en page ».


En gros, il s'agit de mettre au point le prochain système de lecture numérique, plus polyvalent et plus souple pour répondre à des eBooks plus hétérogènes dans leur composition.



Ce logiciel de visualisation de livres numériques s'appuie sur le format EPUB 3, la syntaxe extensible XML, le format de données pour pages Web HTML5 et surtout sur la bibliothèque logicielle WebKit, qui permet aux développeurs d'ajouter un rendu de pages Web à leurs logiciels. Développé par les pontes de l'économie numérique (Apple et Google, inévitablement, mais aussi Nokia, Samsung, Palm et autres), il ne fait aucun doute que WebKit sera bientôt indispensable pour les eReaders : le Kindle d'Amazon en est ainsi doté.

 

Pour ne pas froisser Apple, membre de l'association, et nuire à son iBooks (voir notre actualitté), l'IDPF s'est empressé de préciser que Readium n'était pas destiné à faire de l'ombre au programme de la compagnie à la pomme. Ce qui n'a pas empêché cette dernière de ne pas apporter son soutien au programme commun, mais celui-ci pourra compter sur Barnes & Noble, Sony, Google ou encore Kobo pour alimenter les crédits de Readium.

 

Sur le site de Readium, on pourra ajouter la version bêta du lecteur de livres numériques à Google Chrome : il sera alors inclus dans le navigateur Web pour un résultat plutôt austère à ce stade du développement. Le même site précise que Raedium ne supportera « probablement pas » d'autres formats que l'ePub, ni la lecture des livres à l'accès restreint par une protection DRM.

 

Bill McCoy, le directeur exécutif de l'IDPF, s'est félicité de ce pas de géant dans la promotion de l'ePub 3,  qui est selon lui « un format universel d'édition numérique pour l'open-web qui sera bénéfique à l'industrie entière et surtout aux acheteurs désireux de pouvoir lire librement via l'application ou la tablette de leur choix »

 

Prochaines nouvelles de Readium à la mi-2012, si tout va bien, pour une première version commerciale basée sur le lecteur, et compatible avec le système d'exploitation pour tablettes Androïd développé par Google.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.