Ebooks : La Team Alexandriz, terreur de l'édition, suspend ses activités

Nicolas Gary - 07.09.2013

Lecture numérique - Lecteur eBook - team Alexandriz - forum - livres numériques


En octobre 2012, le SNE ainsi que six éditeurs, avait décidé « d'agir en contrefaçon », en attaquant un site « qui met à la disposition du public [...] une partie des fonds des éditeurs français ». Quelques mois plus tard, la nouvelle est apparue sur les forums de la célèbre équipe de pirates français, la Team Alexandriz : depuis fin août, l'activité de contrefaçon s'est arrêtée. Déjà, leur fil Twitter avait cessé de gazouiller le 18 juin, date symbolique s'il est en est. Fin de partie, donc.

 

 

 

 

La Team, « N°1 sur les ebooks FR » n'officiera donc plus dans le partage des fichiers - et mordante ironie, les deux dernières diffusions furent des oeuvres du domaine public, Pot-Bouille et Nana, d'Emile Zola. Évidemment, aucun lien entre les oeuvres et la situation, et de toute manière l'équipe, jointe par ActuaLitté nous renvoie vers le message diffusé sur son forum, le 31 août. « On ne donnera pas plus de détails », explique le mail, laconique. 

 

 

Le dernier gazouillage de la TAZ

 

 

On frise la litote. D'autant que le message diffusé aux membres du forum n'est pas beaucoup plus explicite. 

En raison de sérieux problèmes, nous sommes contraints de suspendre nos activités. Nous sommes nous-mêmes dans le flou et cette situation risque de durer. Plus d'envois en relecture, plus de posts de nouveaux ebooks, plus de mise à jour de liens. Des réponses aux mails et MP très réduites. Nous faisons bien entendu de notre mieux pour surmonter ces difficultés.

 

Difficile de ne pas établir un parallèle avec l'action que les six éditeurs et le SNE ont menée. Mais la Team invoque « des raisons de sécurité », pour ne pas en dire plus. 

  

 

"Lire, c'est penser ; et penser, c'est refuser ce qui est inacceptable. "Réfléchir, c'est désobéir". Vous nous donnez les moyens de lire, donc de penser, donc de désobéir."

 

 

Sur le forum, suivent 15 pages de messages de soutien, certains affichant une véritable émotion, évoquant « plus qu'un phare, une bibliothèque qui brûle ». Nombreux sont ceux qui évoquent un « travail de désobéissance, de transmission et de partage ». L'un des commentaires aura été particulièrement salué : 

 

Vous représentez bien plus qu'un site de diffusion d'e-books : vous faites partie de ceux qui font que la lecture et les livres ne soient pas réservés à ceux qui peuvent payer le prix fort, et, ce faisant, vous aidez à la préservation de la culture. L'édition, elle, est en train de tuer les livres et d'asphyxier les lecteurs, en recherchant le seul profit immédiat.

Lire, c'est penser ; et penser, c'est refuser ce qui est inacceptable. "Réfléchir, c'est désobéir". Vous nous donnez les moyens de lire, donc de penser, donc de désobéir. Ce n'est pas là le moindre de vos crime, et c'est une des raisons pour lesquelles nous ne cesserons jamais de vous remercier.

 

Ce site est un espace de liberté, un rendez-vous pour ceux qui aiment parler d'autre chose que de la télé-réalité et des dernières soldes. Un endroit où on peut apporter sa petite pierre à la préservation de la culture, ne serait-ce qu'en corrigeant des fautes d'orthographe dans des livres bâclés par l'éditeur. Et pour ça aussi, pour nous faire nous sentir utiles voire nécessaires, nous ne serons jamais assez reconnaissants.

 

Notons également ces deux messages, qui donneront peut-être à réfléchir : 

Vous allez rire, mais Amazone.fr va en prendre aussi un coup. Je n'ai jamais acheté autant de livres depuis que je suis les travaux du TAZ

 

Et 

J'ai acheté beaucoup, beaucoup, beaucoup de livres.

J'achète beaucoup, beaucoup, beaucoup de livres.

J'emprunte beaucoup, beaucoup, beaucoup de livres.

Je télécharge beaucoup, beaucoup, beaucoup de livres.

Je vis entouré de livres, je commence et je termine mes journées dans un livre.

Je grignote, feuillette...parfois je ne fais que passer.

Parfois j'entreprends mes lectures comme on part en haute montagne.

Je souhaite dire ici que la Team enrichit ma vie de lecteur, surtout depuis que je vis hors de France et que je n'ai plus accès à de bonnes bibliothèques ni même à des librairies dignes de ce nom (ou alors à des prix faramineux).

Dire aussi que je continuerai à acheter des livres, numériques ou non. La Team ne remplace pas l'achat légal, au contraire, en m'ouvrant à de nouveaux paysages littéraires ou philosophiques, elle l'encourage!

Il m'est donc tout à fait pénible et révoltant d'envisager une quelconque fermeture, que ce soit du site ou du forum. Cela n'aurait aucun sens !

 

Les aficionados garderont espoir malgré tout : 

Pas de panique toutefois. L'hébergement du blog et du forum est assuré. Les dons accumulés jusqu'à présent nous permettent de voir venir. Le forum continuera à fonctionner exactement comme maintenant. Pas de risque de ce côté-là. La Team sera juste moins présente.

 

La Team Alexandriz n'aura pas seulement oeuvré à la diffusion de contrefaçons de livres, elle a également réalisé un grand travail dans l'analyse de la base du registre ReLIRE, en permettant d'accéder à des informations importantes, alors que les entités autour de ce projet en avaient fait un monstre d'opacité. Un projet qu'ils avaient d'ailleurs sévèrement écorné en lançant ReLIRE Bay, un site parodique sur le modèle de The Pirate Bay. 

 

En octobre, dans le communiqué du syndicat des éditeurs, on pouvait lire : « Le SNE et les éditeurs sont déterminés à faire cesser les agissements de ce site alors qu'une offre légale riche et variée est à la disposition des lecteurs. » Certains ont maintenant un rire amer.

 

Nous tâcherons de joindre le SNE lundi pour en apprendre plus.