Ebooks : Les clients victimes de l'entente alertés du remboursement

Nicolas Gary - 31.08.2013

Lecture numérique - Législation - prix des ebooks - consommateurs - collusion


En attendant de savoir à quelle sauce Apple sera mangé, les éditeurs qui ont signé un accord avec le ministère de la Justice vont donc rembourser les clients lésés. Les consommateurs d'ebooks qui se sont fournis sur les différents ebookstores ont été victimes d'une tarification abusive, et seront donc dédommagés pour le surplus qu'ont engendré leurs achats.

 

 

 

 

Les premiers emails sont ainsi parvenus aux clients éligibles à ce remboursement, avertissant qu'ils recevront soit un crédit iTunes soit un chèque, en fonction de la boutique où les ebooks ont été achetés. Les sommes vont de 3,06 $ pour les titres inclus dans la liste des meilleures ventes du New York Times, et 0,73 $ pour les autres. Dans un premier temps, les indemnités avaient été évaluées entre 0,25 $ et 1,32 $, avant que Macmillan et Penguin ne rejoignent les rangs.

 

Les groupes Penguin, Macmillan, HarperCollins, Simon & Schuster et Hachette Book Group ont été amenés à provisionner un fonds pour assurer le règlement des victimes de l'entente dont ils ont été accusés. Pour l'heure, les emails ne seraient parvenus que des groupes Penguin et Macmillan (et de leurs filiales), lesquels ont respectivement fourni 93,21 millions $ et 69,04 millions $.

 

Les clients sont invités à se rendre sur le site internet dédié à ce règlement, et ces derniers n'auront rien à faire. Quand la cour l'aura décidé, un email sera envoyé pour que les titulaires du compte activent leur crédit pour Apple, Barnes & Noble et Kobo. Les consommateurs peuvent s'opposer à ce règlement ou s'en exclure jusqu'au 21 octobre, et une audience doit se tenir le 6 décembre pour valider définitivement ces remboursements.  

 

via GigaOm