Ebooks pour enfants : un marché en pleine expansion

Clément Solym - 17.02.2012

Lecture numérique - Applications - Enfants - Ebooks - Marché


Les développeurs, chercheurs, investisseurs et responsables politiques devraient tendre l'oreille pour cette nouvelle information. Les applications pour enfants se présentent comme un marché en pleine expansion aux États-Unis, plus que celui des adultes, plaçant les ebooks éducatifs en première ligne des achats de livres numériques.

 

Selon une étude du Joan Ganz Cooney Center parue en janvier 2012, les ebooks pour les enfants et les jeunes se développent beaucoup plus rapidement que ceux pour adultes.

 

Depuis 2009, le pourcentage d'applications pour enfants dans toutes les catégories d'âge a fortement augmenté, alors qu'il a baissé chez les adultes, passant de 57 à 40%.

 

Chez les jeunes, ce sont les petits de maternelle la plus grande cible du marché, avec une croissance de 23% entre 2009 et 2011. Le nombre d'ebooks pour collégiens a également augmenté de 14% sur la même période (de 4 à 18%).

  

 

 

L'étude ajoute qu'en 2009, près de la moitié du top 100 des meilleures ventes d'applications ciblait les maternelles ou les primaires. Un chiffre qui a augmenté pour atteindre les 72% en 2011, une augmentation spectaculaire.

 

De plus, l'étude compare les ventes d'applications en général avec le top 25 des ventes, et résultats :

  • 60% du top 25 et 58% en général cible les maternelles,
  • 46% du top 25 et 19% en général les primaires
  • 16% du top 25 et 18% en général les collégiens
  • 8% du top 25 et 10% en général les lycéens
  • 26% du top 25 et 40% en général  les adultes

 

L'écart entre le top 25 et les ventes générales des applications pour enfants d'écoles primaires est intéressant, et révèle une demande beaucoup plus importante que l'offre. Cette frange de la population pourrait bien devenir la cible privilégiée en Education.

 

Quant au prix de vente, le rapport conseille de rester $ et raisonnable : les applications vendues entre 0.99$ et 1.99$ sont les mieux vendues, bien qu'il soit encore difficile de faire des marges de profits décentes avec cette fourchette.  

 

Le marché des applications se révèle bien différent que ceux de la télévision, des jeux vidéo et des jouets, selon le rapport. Dans le top des meilleures ventes, seulement deux applications iPhone reprenaient des personnages pour enfants de marque et déjà connus. La popularité des applications obéirait donc à des règles différentes, dans ce marché prometteur.