Ebooks : Tim Cook a rendez-vous avec la Justice américaine

Nicolas Gary - 14.03.2013

Lecture numérique - Législation - Tim Cook - Steve Jobs - Apple


La juge Denise Cote a confirmé l'information, qui vrombissait depuis quelques jours. Le ministère de la Justice américain demande en effet à l'actuel patron d'Apple, Tim Cook, de venir témoigner dans l'affaire d'entente sur le prix de vente des livres numériques. Cette plainte qui concernait au départ Apple et cinq grands groupes d'édition US, accusait ce beau monde d'une collusion qui aurait artificiellement gonflé le prix de vente des ebooks.

 

 

tim-cook-steve-jobs

Tim Cook et Steve Jobs, 

tehtaxhaven, (CC BY 2.0)

 

 

Semaine après semaine, les éditeurs ont fini par tous se désister, pour accepter de payer l'amende imposée par le DoJ, plutôt que de risquer un coûteux procès. Apple reste encore le seul en lice, pour un procès qui doit débuter au mois de juin. Si elle est reconnue coupable, la société risque cependant gros. 

 

Selon l'agence Reuteurs, le gouvernement américain fait valoir que Cook dispose forcément d'informations pertinentes sur l'entrée d'Apple dans le monde des livres numériques. Et avant de remplacer Steve Jobs à la tête de la société, Cook a nécessairement eu des conversations avec l'ancien patron, décédé en 2011. 

 

« En raison de ce décès, je pense que le gouvernement américain a le droit de recevoir les dépositions des plus hauts cadres d'Apple, sur des sujets relatifs à cette affaire », explique la juge Denise Cote. 

 

Aucune réaction, pour l'heure, du côté d'Apple. Mais chez les avocats de la firme, on considère que cette volonté du gouvernement de rencontrer Tim Cook n'est qu'une preuve de son incapacité à trouver une réelle voie dans cette affaire. Surtout que Tim aurait déjà soumis une déclaration écrite dans laquelle il explique n'avoir joué aucun rôle significatif dans ces questions. 

 

Reste que, « M. Cook est l'unique source potentielle d'informations », revendique le DoJ.