Écouter des livres à l'oeil : Audiocité, “au départ, c'était très familial”

Antoine Oury - 10.08.2020

Lecture numérique - Audiolivre - Audiocité livres audio - livres audio gratuits - livres audio domaine public


Écouter une œuvre entrée dans le domaine public n'a jamais été aussi simple : plusieurs sites, animés par des bénévoles, proposent des enregistrements gratuits, pour lesquels des lecteurs ont gracieusement fourni de leur temps. Audiocité, association sans but lucratif depuis 2009, offre ainsi un catalogue de plusieurs centaines d'ouvrages sur la plateforme homonyme.

Médiathèque Alexis de Tocqueville - Caen


Romans, nouvelles, poésie, philosophie, mais aussi documents, pièces de théâtre et même des recettes de cuisine peuvent s'écouter gratuitement sur Audiocité, une des plateformes de référence sur internet. La création du site remonte à 2007, nous explique Frédéric Taulère, webmaster d'Audiocité : « Nous étions 3 au départ, c'était très familial. L'idée nous est venue de ma grand-mère qui adorait la lecture, mais qui, malvoyante et en fin de vie, n'a pas pu bénéficier de lectures audio. »

Depuis cette prise d'initiative, l'équipe a pris de l'ampleur : aujourd'hui, « nous sommes tous bénévoles, avec plus ou moins une centaine de participants, et il y a en général une dizaine de lecteurs et de lectrices qui sont actif en permanence », précise Frédéric Taulère. En 2009, le site s'est adossé à une association sans but lucratif, domiciliée en Belgique.

L'effort commun et bénévole enrichit régulièrement le catalogue d'Audiocité : les enregistrements sont en effet réalisés par les contributeurs bénévoles, avec leurs propres moyens. « Nous avons mis en place un forum avec de nombreuses explications et un back-office pour que les participants puissent préparer la mise en ligne de leurs enregistrements », indique le webmaster. « Il faut parfois accompagner les nouveaux participants, mais, assez rapidement, ils sont tout à fait autonomes. »

La principale difficulté n'est finalement pas d'ordre technique auprès des bénévoles, mais plutôt légale et relative au respect des droits d'auteur. La diffusion d'une lecture intégrale d'un livre couvert par le droit d'auteur est en effet soumise à une autorisation : « Il arrive qu'un participant commette une erreur et dans ces cas-là nous devons intervenir. Il y a un bon nombre de livres audio qui n'ont pas pu être mis en ligne, ce qui explique que jusqu'à présent nous n'ayons eu aucun problème avec des ayants droit. »
 

Classiques et textes érotiques


Depuis 2007 et la création d'Audiocité, la situation du livre audio a bien changé. D'une solution pour les lecteurs empêchés, le format est devenu plus courant, jusqu'à bénéficier d'une attention grandissante des éditeurs « traditionnels » – certains disposaient déjà d'une filiale consacrée, d'autres l'ont structurée récemment.

« Le marché des livres audio est un marché qui semble avoir a un fort potentiel, c'est normal que de nombreux acteurs économiques s'y engouffrent. Mais nous ne sommes pas vraiment concurrents, l'écoute d'un texte classique, ou du texte d'un auteur qui a délibérément autorisé sa diffusion, par un lecteur ou une lectrice bénévole n'empêche pas d'écouter le dernier best-seller », analyse Frédéric Taulère.

Les livres audio proposés par le site sont accessibles gratuitement et de manière illimitée en téléchargement direct, dans différents formats, et en peer-to-peer. Ils sont aussi hébergés par la plateforme patrimoniale Internet Archive.
 
Audiocité accueille environ 1500 visiteurs par jour, en moyenne, nous indique le webmaster. Parmi les œuvres les plus téléchargées, les classiques d'Alexandre Dumas, Émile Zola, Gustave Flaubert ou encore Victor Hugo, mais aussi des textes érotiques. 

L'ensemble de la gestion du site et de l'hébergement s'effectue sans subventions, indique le webmaster : « Nous finançons nos différents hébergements par de la publicité Google ainsi que grâce aux dons, actuellement, nous testons le site participatif Tipeee. »

La plateforme Audiocité est accessible à cette adresse.


Photographie : illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.