Écran total : les fabricants de tablette attentifs aux lecteurs

Antoine Oury - 12.11.2013

Lecture numérique - Tablettes - Amazon Kindle Fire HDX - iPad Retina - tablettes


Alors que le marché des tablettes laissait imaginer, il y a quelques mois, un abandon progressif du public des lecteurs pour s'intéresser aux demandes des autres pratiques culturelles sur appareil mobile, l'attention portée au confort de lecture semble guider les constructeurs. En cette fin d'année, Amazon, Apple et Google se livrent un combat pour ravir les yeux des lecteurs.

 


comp1

Kindle Fire HDX 8,9 vs. iPad Air (melenita2012, CC BY 2.0)

 

 

La caractéristique généralement mise en avant, au moment du détail des fonctionnalités d'une tablette, est la résolution de l'écran : luminosité, nombre de pixels et taux de rafraîchissement comptent parmi les critères décisifs pour l'achat. Pour sa dernière tablette en date, le Kindle Fire HDX, Amazon souligne ainsi ses 339 pixels par pouce, devant la Google Nexus 10 (300 ppp) et l'iPad Air (264 ppp).

 

Raymond M. Soneira, président de DisplayMate Technologies Corporation, fabricant de l'écran du Kindle Fire, estime que les tablettes « présentent environ 2 fois plus de pixels que votre télé HD 50 pouces, mais sur un écran de 9 ou 10 pouces ». L'écran à la surface plus réduite se voit imposer un standard de qualité plus élevé : dans l'usage, la tablette sera toujours plus proche des yeux de l'utilisateur qu'une télévision HD.

 

Toutefois, la marge entre la résolution d'une tablette actuelle et le seuil généralement défini comme idéal par les spécialistes de la lecture sur écran laisse encore pas mal de place pour une concurrence débridée : 1200 pixels par pouce, pas moins, seraient nécessaire pour un confort de lecture optimal.