Ecrans OLED: espionnage industriel chez Samsung

Clément Solym - 06.04.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Samsung - écrans - OLED


Samsung s'était lancé dans une nouvelle aventure avec Samsung Display. Mais la division spécialisée dans la fabrication d'écrans vient d'être victime d'espionnage industriel sur la nouvelle technologie de ses écrans AMOLED.


 

Samsung avait vu venir l'essoufflement de la vente des écrans LCD, avec des pertes s'élevant pour ce secteur à plusieurs centaines de millions d'euros, et s'intéresse de près à la technologie OLED, plus prometteuse, pour les dalles de ses écrans. Samsung Display est ainsi spécialisé dans la fabrication d'écrans OLED pour smartphones.

 

Mais Yonhap News, agence de presse sud-coréenne, rapporte que la section a été victime d'une fuite d'informations concernant cette technologie. Un homme, chercheur et anciennement employé par Samsung, serait à l'origine de cette fuite. N'ayant pas obtenu le poste qu'il souhaitait chez eux, il aurait dérobé des éléments confidentiels sur la technologie Small Mask Scanning de Samsung pour les revendre à un concurrent. Il aurait reçu 168.544 $ en échange. Dix autres personnes ont été arrêtées dans cette affaire d'espionnage industriel.

 

Le nom du concurrent qui aurait bénéficié de ces informations reste encore inconnu. Certains notent tout de même que LG comptait commercialiser à son tour des écrans OLED d'ici 2013. Le premier serait même disponible à la vente dès le mois de septembre. Et lors du dernier CES, Samsung et LG ont tous deux présenté des écrans OLED 55 pouces.