Ecrire avec les fantômes de Shakespeare, Poe ou Dostoïevski

Clément Solym - 18.03.2013

Lecture numérique - Usages - fantômes - auteurs - écriture


Si écrire conjointement avec les plus grands noms de la littérature - mais accessoirement, les plus morts d'entre eux - est un rêve, Google Documents a offert un cadeau de Noël. Si l'écriture collective sur ces outils en ligne existe depuis un moment, démonstration est faite que la postérité prend parfois d'autres formes.

 

 

 

 

Au menu, William Shakespeare, Allen Poe, Charles Dickens, ou encore Friedrich Nietzsche, autant de fantômes littéraires. Et les acccompagnent donc le poète Shakespeare, Emily Dickinson ou encore Dostoïevski, présente MPHBooks.

 

Évidemment, et quelle que soit la nationalité de l'auteur, il faudra se lancer dans l'exercice en anglais, mais cela reste assez amusant. Par exemple, si l'internaute tarde trop à remplir sa feuille, l'auteur va s'impatienter un peu et dégainera de petites phrases. 

 

Tout cela est géré par des robots, évidemment qui n'ont pas non plus de grande latitude d'action. Bien qu'ils n'hésitent pas à se lancer quelques fleurs, voire des bouquets, ou encore dénigrer leurs confrères. Une présentation vidéo est disponible à cette adresse, juste pour le fun.

 

 

Et l'on pourra aussi s'amuser avec les collaborateurs, à cette adresse.